Continuer à lire…

Carnet de bord, semaine 36

publie.net, le feuilleton, à retrouver chaque semaine, par GV. lundi Philippe a renvoyé à Joachim sa relecture de L'homme heureux, avec ses retours, c'est donc dès à présent qu'une autre rentrée se prépare, cette fois celle de janvier (bientôt, il y aura aussi une rentrée de novembre et une rentrée d'avril, à ce rythme). Hier, en relisant le carnet de bord de la semaine 35, et en en réécrivant une partie, je me disais ce que…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Carnet de bord, semaine 34

publie.net, le feuilleton, à retrouver chaque semaine, par GV.   lundi Chaque année, c'est la même chose avec cette grosse centrale d'abonnement pour les collectivités (via laquelle nous sommes reliés à certaines bibliothèques abonnées) : il faut mettre à jour notre liste de titres (un simple fichier excel à envoyer chaque mois via FTP) pour nos nouvelles parutions de juillet. Et chaque année je réponds à la personne (jamais la même), que nous ne faisons…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Carnet de bord, semaine 32

publie.net, le feuilleton, à retrouver chaque semaine, par GV. lundi Avant que j'en vienne à écrire un email qui commence par la phrase Je reviens aux nouvelles concernant Barbe-bleue (!), Lou Sarabadzic m'a envoyé une première ébauche de son manuscrit montaignien. Roxane, elle, me demande, via notre application de travail cabine de téléphone rouge, si le titre que j'ai entré dans le fil correspondant au livre est le titre définitif. Au début non, puis ensuite oui.…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Carnet de bord 2019, semaine 22

publie.net, le feuilleton, à retrouver chaque semaine, par GV. lundi Appel inopiné de quelqu'un. C'est un éditeur qui vient de passer de Create space (la plateforme d'impression à la demande d'Amazon) à Lightning Source, qui est aussi notre imprimeur, et qui s'interroge sur tout un tas de choses, notamment : ses ventes sur Amazon ont été divisées par 5 depuis qu'il a quitté la plateforme d'Amazon, comment ça se fait ? J'essaye d'être diplomate mais…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Carnet de bord 2019, semaine 20

publie.net, le feuilleton, à retrouver chaque semaine, par GV. lundi Pour une raison qui m'échappe, je ne parviens pas à trouver où que ce soit (sans doute est-ce moi qui cherche là où il ne faut pas chercher, et qui par conséquent trouve ce qu'il n'espérait pas trouver) l'heure d'ouverture de la Comédie du livre le matin. Enfin jusqu'à ce que Philippe Castelneau vienne à ma rescousse, et en réalité les heures qu'il m'indique sont…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Carnet de bord 2019, semaine 16

publie.net, le feuilleton, à retrouver chaque semaine, par GV. lundi Réservation d'un AR Paris - Montpellier pour la Comédie du livre en mai où nous aurons cette année un stand : 126€. Envoi des précommandes de Nouvelles de la ferraille et du vent à temps pour que chacun reçoive le livre le jour de la parution, ce mercredi : 32.90€. Envoi d'un Je les revois en service de presse au Royaume Uni en tarif lettre internationale : 10.40€.…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] Poreuse, de Juliette Mézenc, dans la readlist de Bookalicious

Une chronique à retrouver ici, en belle compagnie ! Parfois, quand on lit et chronique des livres, on se sent dérouté en finissant une lecture. On aime ce livre, cet objet textuel, plutôt. On l’aime et on a envie d’en parler, mais comment ? Comment arriver à assembler des idées et des concepts autour d’un livre d’une essence si particulière ? Juliette Mézenc livre ici un court texte multiformes, multi voix, multi existences où il…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] Poreuse sur La Vie manifeste (par Éric Darsan)

Chronique à retrouver sur La Vie Manifeste, merci ! Poreuse, Juliette Mézenc par Eric Darsan Poreuse, perméable, comme criblée, passée au crible. De l’émotion et de la raison. Des questions qui surgissent et qui font. Que l’on se pose, s’interroge ou non, sur ce qui arrive. Que l’on cherche, trouve ou non, une cohérence. Que l’on troue le réel jusqu’à le rendre transparent, comme si la transparence était synonyme de vérité. Pour se re-trouver finalement…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] L’écriture comme carte nomade : Juliette Mézenc, Poreuse

Merci beaucoup à Jean-Philippe Cazier pour sa belle lecture de Poreuse, à retrouver ici sur Diacritik. _ Dans Poreuse, de Juliette Mézenc, la géographie ne se sépare pas du psychisme et des corps qui l’habitent – ou plutôt la traversent, y circulent, la hantent. La ville de Sète est évoquée dans le livre, avec son espace particulier, l’omniprésence de la mer, l’horizon aussi large et changeant que le ciel, les nuages, le spectacle grandiose des oiseaux, celui des…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[NOUVEAUTÉS] Poreuse & Une épidémie

Lisez, c'est la rentrée ! Et cette rentrée nous sommes très heureux de la passer en compagnie de Juliette Mézenc et Fabien Clouette. Ce sont deux livres d'une grande sensibilité que nous proposons aujourd'hui en papier. Juliette Mézenc, nous avons suivi avec bonheur son parcours aux éditions de l'Attente après Sujets sensibles  que nous avions fait paraître en 2011, de même ses travaux actuels sur le Journal du brise-lames, et les performances liées, qui font évoluer son écriture vers l'univers du jeu…

Continuer la lecture