[NOUVEAUTÉS] Lancement de la collection Essais en papier avec Mallarmé et Volodine !

La refonte de notre collection Essais se concrétise aujourd’hui en papier avec la parution de deux titres phares de notre catalogue : le Mallarmé de Pierre Campion et L’homme couvert de fourmis de Pascal Gibourg, sur le travail d’Antoine Volodine. Nouvelle charte graphique colorée, nouvelle maquette, au service d’une collection dirigée par Benoît Vincent qui prévoit déjà de belles découvertes en fin d’année. D’ores et déjà, Mallarmé et Volodine ouvrent le bal ! La collection Essais de publie.net retient des textes…

Continuer la lecture

[REVUE DE PRESSE] Deux hymnes à la ville chez publie.net

Merci à Florent Toniello pour ces deux notes de lecture et cette attention envers l’abonnement 🙂 À retrouver ici. Deux hymnes à la ville chez publie.net On ne dira jamais assez combien un abonnement annuel chez publie.net, qui donne la possibilité de fouiller à l’envi dans le catalogue de cette maison d’édition à la fois en ligne et sur papier, peut permettre de mettre au jour des pépites pour de solides lectures. Surtout lorsque, comme…

Continuer la lecture

[REVUE DE PRESSE] Ce qu’il faut, de Corinne Lovera Vitali, par Nelly Carnet sur Temporel

Merci à Nelly Carnet pour cette magnifique chronique publiée sur Temporel, à retrouver ici parmi d’autres notes de lecture. Face au Vercors photographié par Corinne Lovera Vitali dans toutes ses nuances de gris et de rouge qui donnent la tonalité même au récit, l’auteur nous offre une parole inadmissible. La douleur y est effectivement à son comble. On peut y entendre un cri, modulé grâce à la mise en mot et la musique des phrases, phrases…

Continuer la lecture

[NOUVEAUTÉ] La Saga de Mô, T.5 : Skaoté, par Michel Torres

Mô est de retour ! Enfant dans La Meneuse, jeune adulte dans Aristide, dans le tumulte des profondeurs infernales dans L’étang d’encre et traqué par la mafia dans Tabarka, le revoilà plus trouble que jamais, pratiquement déséquilibré. Et dans ce Skaoté, cinquième volume de la Saga, on commence par la fin : Schizophrène dangereux et asocial : le verdict est tombé. On a rangé son dossier dans un classeur et on l’a rangé, enterré. En survie, abruti de tranquillisants, embrumé de neuroleptiques,…

Continuer la lecture

[REVUE DE PRESSE] Soleil gasoil, de Sébastien Ménard, lu par Joachim Séné, sur remue.net

Merci à Joachim Séné pour cette chronique à retrouver sur remue.net.   On connaissait tous un type comme ça — un type qui s’était dit j’y vais — et il était parti sur les routes. Ce type c’est Sébastien Ménard. Il écrit des livres sur la route, et prends des photos, AnCé t. est aussi sur la route et prend aussi des photos. C’est le site Diafragm qui leur sert de carnet commun. Sur la route…

Continuer la lecture

[NOUVEAUTÉ] Miroir de l’absente, de Jean-Pierre Suaudeau

  Il vaudrait bien mieux pour tout le monde qu’elle meure rapidement, non ? C’est la première phrase de Miroir de l’absente qui viendra se répéter plusieurs fois au cours du livre non comme un leitmotiv mais comme une phrase musicale qu’on ne parviendrait pas, toute une journée durant, à se sortir de la tête. Et à l’envers de cette phrase se dessinera petit à petit le portrait en creux de quelqu’un, l’absente, qui ne vit plus que dans…

Continuer la lecture

[REVUE DE PRESSE] Cratyle pour mémoire – Petites proses sur fond de mots

Merci beaucoup à L’aquarium vert pour cette chronique très fine de Cratyle pour mémoire. À retrouver ici. © Noppasit Mahapolheran Prolongeant le projet entrepris avec Brueghel en mes domaines et Faire avec de composer de « petites proses sur fond de mots », Lionel-Édouard Martin ouvre son très beau Cratyle pour mémoire par une citation tirée des Éléments de physiologie de Diderot et débute la seconde section, aux allures de commentaire, par quelques mots de Dominique de…

Continuer la lecture

[REVUE DE PRESSE] Cratyle pour mémoire : l’enfance des mots

Merci beaucoup à e-littérature.net pour cette chronique autour du nouveau livre de Lionel-Édouard Martin, chronique que vous pourrez retrouver ici sur le site originel.  La langue comme lieu de mémoire, s’identifiant à la mémoire elle-même, tout à l’opposé de l’immédiat. La langue comme reliant à la source. Et comment ne pas évoquer l’enfance où se forme le lexique car c’est après l’enfance que le monde bascule vers un autre réel où le nom et la…

Continuer la lecture

[REVUE DE PRESSE] Courir vers l’Est à perdre haleine (par la librairie Charybde)

Merci à Hughes, de la librairie Charybde, pour cette nouvelle belle chronique (les autres à retrouver ici ou sur le blog de la librairie) autour du travail de Sébastien Ménard. Courir vers l’Est à perdre haleine, en chassant les mythes de rencontre et les images en soi.   L’histoire que je porte ne connaît ni virgule ni ponctuation. Elle se dessine dans nos têtes le matin. C’est la petite phrase qu’on entend encore – celle…

Continuer la lecture

[NOUVEAUTÉS] Notre Est lointain & Notre désir de tendresse est infini, de Sébastien Ménard

Fin 2015, nous avions déjà publié un livre hors normes de Sébastien Ménard qui reprenait dans un volume riche et augmenté de dizaines de photos noir et blanc la profusion d’une œuvre éclose et développée pendant plusieurs années sur le web. Comment faire d’un site un livre et comment aller dans toutes les directions (géographiques, formelles, poétiques) à la fois ? C’était Soleil gasoil. Aujourd’hui, nous sommes très heureux et très fiers de publier à nouveau Sébastien Ménard, qui…

Continuer la lecture