Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] Mais qui lira le dernier poème ?, paysage traversé (par Rémy Soual)

Merci à Rémy Soual pour cette lecture à retrouver sur son blog, La rive des mots. — Mais qui lira le dernier poème ? d'Éric Dubois forme la « Radiographie », pour reprendre un titre clé d'une autre partie de son recueil, d'un être en mouvement, semant au fil de ses errances, ses impressions et ses aspirations, diffusant une parole qui réhabilite ses sensations et ses émotions éprouvées pendant une marche qui scande la rythmique dépouillée de sa poésie,…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Carnet de bord 2019, semaine 18

publie.net, le feuilleton, à retrouver chaque semaine, par GV. lundi Voilà que de bon matin, je me retrouve à utiliser le mot signalétique. Pourquoi, comment, dans quel but ? Mystère. Ou bien alors, qui sait, élucidation prévue un jour dans un prochain épisode du carnet ? Ne zappez pas, quoi. Mais là, pour l'instant, vite aller chez Philippe récupérer un Comment écrire au quotidien à expédier en Suisse (licence, certificat, facture, n° tarifaire, patincouffin...) ainsi que la (mini)…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Carnet de bord 2019, semaine 17

publie.net, le feuilleton, à retrouver chaque semaine, par GV. lundi   Comme souvent un jour férié, quand je ne suis pas ici ou là, par monts et par vaux, ou autres expressions désuètes, je me retrouve à me dire, est-ce que je travaille ou pas ? La plupart du temps je trouve un compromis en ne faisant que des tâches positives (mais qu'est-ce donc ?), comprendre rien de rébarbatif. Là, ce sera mettre un peu…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[NOUVEAUTÉ] Je les revois, de Vincent Fleury

Vincent Fleury est physicien et directeur de recherches au CNRS. Il écrit également des romans, sous le pseudonyme de Vincent Meyer (dont certains parus dans la Série noire de Gallimard) mais ici, c'est bien de son patronyme qu'il signe ce livre assez unique, Je les revois. Vous en avez peut-être déjà lu des bribes ou des passages sur remue.net (ou avant cela sur son blog hébergé chez Mediapart) ; il y est question du temps, de…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Carnet de bord 2019, semaine 16

publie.net, le feuilleton, à retrouver chaque semaine, par GV. lundi Réservation d'un AR Paris - Montpellier pour la Comédie du livre en mai où nous aurons cette année un stand : 126€. Envoi des précommandes de Nouvelles de la ferraille et du vent à temps pour que chacun reçoive le livre le jour de la parution, ce mercredi : 32.90€. Envoi d'un Je les revois en service de presse au Royaume Uni en tarif lettre internationale : 10.40€.…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] Star ou Ψ de Cassiopée : un bijou, une œuvre hors normes (sur Palabres éclectiques)

Merci à Russkaya Fantastika pour cette lecture à retrouver sur Palabres éclectiques ! — Publié initialement en 1854, Star ou Ψ de Cassiopée de Charlemagne-Ischir Defontenay est un pur OVNI littéraire. Ce n'est pas un roman, ni un recueil de nouvelles ou de poésie. C'est un traité historique et ethnographique du même genre que ceux qu'on publiait alors sur les pays d'Asie, par exemple. À ceci près qu'il concerne un autre système stellaire, celui de Star ou Ψ de Cassiopée. Les textes…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] Image et récit de l’arbre et des saisons lu par Xavier Bordes (Recours au poème)

Chronique à retrouver sur Recours au poème, merci beaucoup à Xavier Bordes pour cette lecture ! - La Revue TRAVERSÉES, depuis bon nombre d’années,  suit avec intérêt l’épanouissement de l’oeuvre du poète et traducteur Jacques Ancet. En un univers de vacarme et de fracas, de mensonge et de violence, ses livres attentifs aux choses naturelles, humbles et belles, sont comme le baume à l’âme qu’apporte un regard profond sur la vie, lorsqu’elle est scrutée dans le…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] Cendres de Didier Bazy par Matthieu Gosztola

Merci à Matthieu Gosztola pour cette chronique que vous pouvez retrouver sur sitaudis.fr ! Bachelard a rêvé le feu, dans La Psychanalyse du feu (notamment) : « Le feu est pour l’homme qui le contemple un exemple de prompt devenir et un exemple de devenir circonstancié. Moins monotone et moins abstrait que l’eau qui coule, plus prompt même à croître et à changer que l’oiseau au nid surveillé chaque jour dans le buisson, le feu suggère le désir de…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] Notre désir de tendresse est infini : un texte pensé comme un album (par Lau_se_livre)

Chronique découverte avec beaucoup de plaisir sur Instagram chez @lau_se_livre, merci beaucoup ! L'appel d'un livre, vous connaissez ? J'ai acheté celui-là le 20 septembre 2018, dans une petite librairie parisienne dont j'ai oublié le nom mais où j'étais pour entendre parler du premier roman de Marie-Fleur Albecker. Flânerie livresque oblige, je cherche et je trouve. Je feuillette celui-là, il brasse quelque chose de familier et je le referme aussitôt avec cette sensation qu'il me…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[NOUVEAUTÉ] Nouvelles de la ferraille et du vent, de Hédi Cherchour

Aujourd'hui, on publie quelque chose d'assez unique et on a besoin de vous. On met les pieds ailleurs. Mais un ailleurs assez radical, viscéral même, qui n'est pas seulement un lieu dans l'espace (la vie dans les cités dans le Sud de la France), ni un moment dans le temps (les années 80) mais un ailleurs qu'on pourrait tout simplement appeler poésie, en réalité. Nous sommes pourtant, avec ces Nouvelles de la ferraille et du vent, dès le titre, dans…

Continuer la lecture