Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] Ce qu’il faut : Revenir d’entre les mots — sur Liminaire

Article originellement publié sur Liminaire par Pierre Ménard, merci ! Corinne Lovera Vitali écrit depuis seize ans, son écriture chemine entre littérature adulte et jeunesse, mais sa voix singulière dépasse les genres et les classifications. Depuis l’an 2000 elle a notamment publié chez Gallimard et au Rouergue, mais également écrit des livres très courts et des livres illustrés, des textes en revues papier et en ligne, produit des sons maison, des œuvres graphiques, et des séquences filmées. On…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[NOUVEAUTÉ] Ce qu’il faut, de Corinne Lovera Vitali

Attention, livre fort. Aujourd’hui prêt à être partagé avec ses lecteurs, nous le défendons également avec force. Composé par Corinne Lovera Vitali sur près de vingt ans, Ce qu’il faut semble pourtant avoir été écrit comme il se lit, dans une forme d’urgence. Pas celle de la précipitation mais celle de la nécessité intérieure, sous le flux tendu du va-et-vient dans le temps devenu “suspendu” le long de dix-neuf chapitres d’une écriture fluide comme la…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[RESSOURCES] « Un roman fantôme » : entretien avec Gabriel Franck

Entretien à propos du livre Laques (pour se procurer le livre, c’est ici). Guillaume Vissac : Sur ton site Internet, dans l’avant-propos figurant sur la page de Laques où le texte a été préalablement mis en ligne, tu décris ce texte comme « un roman en proses mais dont les pages n’existent pas toutes ». Et on remarque effectivement que sur la table des matières, il n’existe que des pages impaires. Cette idée de l’incomplet est centrale dans le…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] La mécanique du texte, de Thierry Crouzet, chez Pierre Ménard

Lire l’article originel de Pierre Ménard sur Liminaire. — Thierry Crouzet vient de publier son dernier essai, La Mécanique du texte, aux éditions Publie.net. L’auteur décrit dans cet essai très documenté, avec de nombreuses références historiques sur l’influence des technologies de lecture et d’écriture sur la littérature, ses nombreuses expérimentations numériques et leurs influences sur son travail d’auteur. « La mécanique du texte n’est pas une ode à la magie des outils, tant s’en faut, explique…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] Laques, de Gabriel Franck, chez Pierre Ménard

Lire l’article original de Pierre Ménard sur Liminaire. — Laques est un roman en proses de Gabriel Franck édité par Publie.net. L’histoire d’une rencontre entre un homme et une femme et de leur relation dans la ville qu’ils habitent et arpentent l’un l’autre. Premiers regards, échanges évasifs avant de s’étreindre, corps au défi de l’absence, aux dimensions infinies de l’imagination. « Face à face premier où tout se fixe, portraits fondus dans le cortex, même si tout…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] Les longs silences, de Cécile Portier, chez Pierre Ménard

Présentation du livre sur le site de Pierre Ménard : Liminaire. En février 2014, à la suite d’un burn out, Cécile Portier entre pour trois semaines en clinique psychiatrique. Pendant ce temps de soins, elle éprouve le besoin de noter les sensations qui la traversent, d’écrire ce lieu et ceux qu’elle y rencontre. Elle enregistre par l’écriture le flux des conversations, des sons, de ses propres pensées (« La pensée est-elle un organe ? Avoir mal en pensant,…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[NOUVEAUTÉ] Les longs silences, de Cécile Portier

Plaisir d’annoncer la parution d’un texte fort de Cécile Portier : Les longs silences, et puisque Pierre Ménard en a été le collaborateur éditorial, laissons-lui la parole. — Entre eux il y a de longs silences. (Je dis eux pour ne pas dire nous.)   * *      *   En février 2014, à la suite d’un burn out, Cécile Portier entre pour trois semaines en clinique psychiatrique. Pendant ce temps de soins, elle éprouve le…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

En mode shuffle, réflexion sur la littérature non-linéaire

Cet article ressemble aux textes qu’il a choisi d’explorer : il ne possède pas de sens de lecture et peut se lire indifféremment de haut en bas, de droite à gauche ou dans n’importe quelle direction. Il n’ose pas non plus prétendre à l’exhaustivité, mais propose une série de lectures possibles dans et autour du catalogue publie.net. Cette réflexion se constituant d’une série d’esquisses fragmentaires, elle peut être prolongée par quiconque souhaiterait évoquer un livre ou…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[NOUVEAUTÉ] « Laques », de Gabriel Franck

Grande fierté aujourd’hui de proposer la parution de Laques, roman fantôme de Gabriel Franck. Pourquoi fantôme ? Car il s’agit d’un récit écrit dans son incomplétude même, la moitié des pages du livre étant volontairement manquantes, plongées dans un silence qui accompagne et rythme la lecture. Ce texte, qui peut être lu dans n’importe quel sens et dans le désordre le plus aléatoire, est ici proposé en deux versions : une version interopérable lisible sur n’importe quel appareil (liseuses…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[NOUVEAUTÉ] Lendemains de fête, un ouvrage collectif autour de la nouvelle de Richard Brautigan

Déjà disponible depuis plusieurs jours pour les abonnés (en lecture en ligne notamment). Gaétane Laurent-Darbon a lancé l’année dernière une série photographique autour des sapins de Noël abandonnés dans la rue, Our 390 Christmas Trees , publiée sous forme d’album sur Facebook à laquelle une quarantaine de personnes ont participé en envoyant leurs clichés, série qui faisait référence à la nouvelle Qu’est-ce que tu vas faire de 390 photos d’arbres de Noël ? écrite en 1964 par…

Continuer la lecture