Continuer à lire…

Mais qui lira le dernier poème ? ou le désarroi contemporain

Merci à Étienne Ruhaud pour cette lecture de Mais qui lira le dernier poème ? d’Éric Dubois. Une chronique à retrouver ici. Blogueur, homme de radio, fondateur et animateur de la revue en ligne Le Capital des mots, Eric Dubois semble opposé à toute forme d’hermétisme, tant dans ses choix de publication que dans sa propre production littéraire. Déployant une langue à la fois sobre et néanmoins souple, harmonieuse, Mais qui lira le dernier poème ? évoque la vie…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Natalia Arribas lit Martin le Bouillant, de Régine Detambel

Merci à Natalia Arribas pour cette chronique ! Rendez-vous sur son site pour les découvrir toutes. Martin le bouillant Martin est une jeune garçon de 12 ans qui vit seul avec sa mère dans un HLM d’une cité. Martin que nous suivons au quotidien, qui avec son ami Seb partage la même étrange passion pour les piqûres de frelons et de guêpes comme des «  tatouages ». Martin qui navigue entre les dealers, le PMU, les…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Des bagnoles et des hommes : Didier Daeninckx et Mako on the road !

Aujourd’hui sort en numérique Bagnoles, tires et caisses, écrit par Didier Daeninckx et illustré par Mako. Précédemment publié en papier chez Jérôme Millon en 2011, ce livre sort clairement des sentiers battus. Pas seulement destiné aux passionnés de voiture rassurez-vous, mais à tous ceux qui ont envie de suivre les traces de Daeninckx sur les routes de sa jeunesse, ce court texte est incisif, passionné, et fourmille d’anecdotes et de saillies ironiques. Merci à tous…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Ni DRM ni tatouage : la confiance au lecteur, on embraye

[MÀJ 16.11 : tous les livres du catalogue sont détatoués, ça ne sera pas forcément effectif dans l’heure, mais dans 24h tout sera mis à jour normalement] Cela faisait longtemps que nous tournions autour de cette idée sans réellement sauter le pas : après le tatouage basique, nous avons intégré grâce au script d’Immatériel, un tatouage beaucoup moins contraignant, situé à la fin du livre, pour remercier le lecteur. Ce n’était pas par peur. C’était, dans…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Poreuse l’écriture : Juliette Mézenc par Marie Cosnay

Merci à Marie Cosnay pour cette chronique à retrouver sur son blog. Yacine est lecteur pour fœtus, au Centre. Cette année — il énumère pour Mathilde — il leur a déjà lu L’Idiot de Dostoïevski À l’Est d’Eden de Steinbeck Regain de Giono Et là, il est en train de leur lire Une phrase sur ma mère de Prigent. Il tend le livre à Mathilde. Elle passe sa main dessus, l’ouvre, elle veut bien lui prêter main forte. Yacine Mathilde Guillaume Jacques. Quatre personnages. Le…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Le docteur Mystère chez Dzahell — Le raccommodeur de cervelles et autres nouvelles

Merci à Natalia Arribas pour cette chronique : lire le post original. Il s’agit ici d’un recueil de 5 nouvelles et un portrait de Jules Verne écrit par Pierre Véron (né en 1831- ou 1833 selon une autre source). Il publie son premier ouvrage en 1854. Ce recueil a été réalisé par les éditions Publie.net dans la collection ArchéoSF. Ma culture en science-fiction étant encore limitée, la lecture du titre m’ayant fait sourire, je me suis dit que l’occasion était trop belle et…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Nouveautés et prochaines parutions : on récapitule et on annonce

Ça s'agite beaucoup dans les tuyaux de publie.net et il est temps de faire un petit récapitulatif. La prochaine lettre d'info sera finalement envoyée à la création de la nouvelle SAS — les choses avancent bien, qu'on se rassure, elles avancent mais ce n'est pas une mince affaire que de lancer ça, et si l'on veut que ça fonctionne, il faut des bases solides et ne pas marcher à l'aveugle. Beaucoup d'administratif et juridique à…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Hàkkas, Volkovitch et Nadeau dans la Grèce des années 60

Hàkkas en aura bavé toute sa vie. Né en 1931 dans une famille pauvre, il grandit sous l’Occupation, puis la Guerre Civile. Devenu communiste, il est persécuté en même temps par la droite au pouvoir, qui l’envoie en prison pour quatre ans, et par le Parti, que sa franchise indispose. Il vit de petits boulots, représentant, artisan, consacrant tout son temps libre à l’association culturelle qu’il a fondée avec des amis. A trente-huit ans il…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Claire Tabouret : « des présences fantomatiques », sur France Culture

Pour accompagner son exposition à Paris, à la Galerie Isabelle Gounod — PROSÔPON [jusqu'au 31 octobre]—, Claire Tabouret est invité de La Vignette, sur France Culture. L’occasion pour elle de parler de son désir de peinture, et comment il s’ancre loin, l’enfance, comment il prend appui sur le paysage, et des motifs qui s’en arrachent ; et comment est venu s’affronter un rapport politique au monde et à ses images, Lampedusa et les printemps populaires de 2011. À écouter…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Les ours n'ont pas de problème de parking et Simple échange entre gens honnêtes — Nicolas Ancion et Nicolas Gary

Deux mises à jour aujourd'hui, deux Nicolas et deux recueils de nouvelles : voici Les ours n'ont pas de problème de parking et Simple échange entre gens honnêtes, remis à neuf en ce mois d'octobre. [divider style="dotted" height="40px" ]   Notre pays est considéré comme un pays riche, ses villes vont bien, on y a cinéma et boîtes de nuit, petites bouffes entre copains. On a des ordinateurs au bureau, une voiture pour le week-end.…

Continuer la lecture