Lettre d'info de janvier 2020 10 janvier 2020 – Publié dans : La lettre d'info – Mots-clés :



 

Lettre d'information de janvier

Chères amies, chers amis,

Nous vous souhaitons à toutes et à tous une année heureuse. D'abord, parce que c'est sincère. Ensuite (mais ensuite seulement), parce que c'est du marketing. Parce que le nouveau roman de Joachim Séné L'homme heureux qui, heureux, lui, c'est sûr, l'est (autrement ce serait de la publicité mensongère), vient de paraître. Et qu'il compte beaucoup dans nos cœurs. Voyez ça comme un cadeau qu'on se ferait entre nous. Mais un cadeau que vous vous offririez vous (voire que vous offririez à d'autres autour de vous ?), afin d'entrer de plain-pied dans le monde déformé de demain. C'est déjà, d'une certaine façon, notre présent d'aujourd'hui.

Soyez prêts, donc. Prêts à suivre la course des flux d'information soutenant tous les réseaux du monde, à commencer par le nôtre. Prêts à jaillir de câble en câble et à oser les dynamiques quantiques. Prêts à faire acte de résistance contre toutes les dominations (numériques mais pas que, masculines mais pas que, toxiques le plus souvent) des puissants. Vous êtes, à n'en pas douter, prêts pour ça. Comme nous tous. N'avons-nous pas mis les pieds dans une nouvelle décennie ? Il est donc temps.

Et le fait est que, grâce à vous, l'année sera belle. Rien que ce premier semestre, nous vous donnons rendez-vous avec...

  • la mort dans l'art contemporain, et inversement (Le Faune Barbe-Bleue, d'Elena Jonckeere),
  • nos vies éparpillées entre le sous-sol et la surface (La ville soûle, de Christophe Grossi, à paraître en même temps qu'une réédition de son Va-t'en, va-t'en, c'est mieux pour tout le monde),
  • l'industrie du camembert comme entrée lactée dans l'âge adulte (Des étés Camembert, de Daniel Bourrion, illustré par Roxane Lecomte),
  • l'épopée poétique et vidéo-ludique de tout un pan de la Méditerranée (Le Journal du Brise-lames, de Juliette Mézenc, jeu-vidéoïsé par Stéphane Gantelet),
  • la réincarnation des espaces élastiques où lire ou écrire (Des oloés, d'Anne Savelli)
  • les Odes retraduits par Danielle Carlès (le deuxième tome des Œuvres complètes d'Horace),
  • Montaigne et son voyage en Italie sur les traces de Lou Sarabadzic - ou le contraire (Notre vie n'est que mouvement, de Lou Sarabadzic donc),
  • la France métamorphosée (en hérisson, en loup, en rond-point) par la poésie (Doucement (!), de Katia Bouchoueva),
  • Argall, Soroé et la sorcère Yerra, entourée de ses prêtres (Les Atlantes, de Charles Lomon et Pierre-Barthélemy Gheusi).

Grâce aux autrices, aux auteurs et aux livres qui vous attendent, nous tâcherons de prendre aussi bien soin de vous que vous prenez soin de nous. C'est dans nos vœux.

Toutes l'équipe publie.net

En janvier



En février



Notre catalogue



Abonnez-vous pour l'année



Suivez les coulisses de la maison d’édition







Agenda

Revue de presse

L'empire savant



Parfait si vous aimez tout autant lire Jules Verne que le comic Black Panther, dont le très high tech Wakanda fait écho avec deux siècles d’écart à l’Empire savant de Pierre-Marie Desmarest.

Usbek & Rica

L'épaisseur du trait

Un petit roman d'une grande originalité, qui conte dans une langue délicieuse ce délicat passage vers l'âge adulte qui consiste à sortir d'un cadre imposé par la génération qui précède.

Coup de cœur lecteur de la bibliothèque de Châteauroux

Amnésie du présent

Jacques Ancet est de ces poètes, qui paraissent laisser à nul autre le soin de donner les clés de leur œuvre, tant ils ont conscience de leur démarche, qu’ils décrivent avec lucidité.

Claude Vercey, Décharge

Livre figurant également dans la sélection de décembre de Libr-Critique.

Horace

Tex Mix

Les dix chapitres qui composent le livre auraient tout aussi bien pu être des chansons et s’appeler « Ode to Willie Nelson » ou « the ballad of Ray Wylie Hubbard », et si Olivier Villepreux avait fait un disque plutôt qu’un livre, il nous aurait donné à entendre, en dix morceaux, un album de country rock de très belle facture.

Philippe Castelneau

Facebook

Twitter

Link

Website

« Carnet de bord 2020, semaine 2
[NOUVEAUTÉ] L'homme heureux, de Joachim Séné »