Continuer à lire…

Carnet de bord 2019, semaine 15

publie.net, le feuilleton, à retrouver chaque semaine, par GV. lundi Il va falloir mieux calibrer ce Carnet de bord. La première semaine fera office de prototype (c'est sans doute un peu long). Inutile de viser l'exhaustivité : c'est un travail de longue haleine et certaines choses reviendront d'elles-mêmes. J'ignore quels seront les retours. Il me semble qu'il y a une vraie curiosité sur les rouages de l'édition, doublée d'une sorte de tabou de ce qui…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Carnet de bord 2019, Semaine 14

publie.net, le feuilleton, à retrouver chaque semaine, par GV. lundi L'idée du carnet de bord est venue assez naturellement en réalité. Le truc, c'était de se réapproprier notre propre site. Comment en est-on venu à se dire qu'on n'était plus réellement chez nous sur notre site ? Bon, ce n'est pas exactement cela, mais il faut remettre les choses en perspective. Depuis plusieurs années maintenant, nous procédons régulièrement à des travaux importants ici : il…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] Village, de Joachim Séné : Un rêve de ville, par Pierre Ménard

Merci à Pierre Ménard pour cette lecture de Village (de Joachim Séné) ! Chronique à retrouver ici et livre à se procurer là. —   Comment la ville se construit en nous, comment elle s’impose comme une évidence, comment elle nous attire, nous accueille avant même qu’on y vienne ou qu’on y vive, son désir grandissant en nous avant même de pouvoir le nommer, c’est ce que ce très beau livre de Joachim Séné, Village, édité par…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[NOUVEAUTÉ] Village, de Joachim Séné

On suit Joachim Séné depuis plusieurs années. Je dis on car c'est, je pense, une dynamique commune. Et son travail, qu'il se donne à lire en ligne, en revue ou dans des publications papier ou numériques, parfois à la jonction de la littérature et de la programmation, parfois dans le domaine sonore (cf. l'aiR Nu, radio littéraire sur le web qu'il co-anime avec Pierre Cohen-Hadria, Mathilde Roux et Anne Savelli), figure parmi les plus stimulants de ce que…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] Village, de Joachim Séné : un besoin d'ailleurs lu par Emmanuelle Lescouet

Merci à Emmanuelle Lescouet pour ces jolis mots qui accompagnent la prochaine parution de Village : le 22 août ! Chronique à retrouver ici et livre à se procurer là. — Merci Joachim Pour ce cadeau qui m’a accompagné à Montréal, Une adorable compagnie pour ce début d’aventure ! On suit un jeune garçon, pas encore adolescent mais presque, je crois. Quelque part au beau milieu de nulle part, une de ces campagnes françaises que l’on oublie. Sans…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] La crise, de Joachim Séné, chez Emma lit

Merci à Emmanuelle pour cette chronique de La crise que vous pouvez retrouver sur son site ici-même ! La crise est soluble dans le fascisme, et réciproquement. Dans ce texte, paru chez publie.net*  Joachim Séné nous parle de LA CRISE, qui nous parle d’elle-même. Partout. Détaillant notre quotidien et nos habitudes, nos groupes et nos fonctionnements. La récurrence de LA CRISE au fil du texte, presqu’à chaque ligne nous la martèle efficacement. Pourtant tout est juste, tombe à…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[NOUVEAUTÉ] Lieux, de Daniel Bourrion

Daniel Bourrion, dans son exploration des formes brèves et sérielles (lire son Usine d'étés, actuellement en cours de publication), est une voix à part parmi les écritures actuelles qui se donnent à lire au jour le jour sur le web. Et qui se donne pleinement (possibilité d'accéder sur son site Face Écran aux étapes préalables de la construction de ses pages). Il est aussi l'un des auteurs historiques du catalogue, avec une esthétique de la…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[NOUVEAUTÉ] Mélancolie des données, de Philippe Maurel

La collection l'esquif poursuit son exploration des formes poétiques contemporaines avec un nouvel opus que nous sommes heureux de vous présenter. Après le road trip déclamatoire de Sébastien Ménard (Notre désir de tendresse est infini au printemps dernier) et la réinvention des mythes par Nadine Agostini cet automne (Histoire d'Io, de Pasiphaé, par conséquent du Minotaure), dont vous pouvez lire l'excellente chronique de Jean-Philippe Cazier sur Diacritik, c'est au tour de Mélancolie des données de Philippe Maurel de rejoindre notre catalogue.…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[RÉÉDITION] C'était, de Joachim Séné

Après La crise, C'était ! Dans ce livre, c'est le travail de bureau (la vie en open-space mais aussi le quotidien de l'informaticien et ses à côtés) qui sert à Joachim Séné de matière à l'écriture. Tous les paragraphes commencent par ce C'était que le titre promet, qui fonctionne comme une contrainte sur l'ensemble du livre. Avec ce dispositif, c'est tout un pan de vie professionnelle qui apparaît ainsi, petit à petit, par strates. C'est aussi une expérience…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] La crise, suivie de Je ne me souviens pas, lue par Charybde

Article originel à retrouver ici, merci Charybde ! Justification capitaliste hypnotique et dystopie totale, scandées poétiquement en aphorismes libres et acérés. Sur la photo, LA CRISE C’EST CHAQUE FIN DE MOIS, le S de MOIS est effacé, ou écrit plus vite, moins fort. La crise c’est chaque fin de moi. Le S écrit en dernier, et soudain il n’y a plus de temps, le mur orangé par les lampadaires s’éclaire un peu plus : c’est une voiture qui approche, peut-être la police.…

Continuer la lecture