[RÉÉDITIONS] Seul comme on ne peut pas le dire, d'Arnaud Maïsetti et Généalogies, de Christophe Bident 14/03/2018 – Publié dans : Notre actualité – Mots-clé : , , , , ,

Près de trente ans après sa mort, Bernard-Marie Koltès est aujourd'hui considéré comme un classique des voix contemporaines. Ses textes sont joués régulièrement dans le monde entier, et la singularité de son œuvre dépasse le seul cadre du théâtre. À l'occasion de ce moment Koltès qui intervient en ce début d'année (lire la biographie que lui consacre Arnaud Maïsetti publiée par les éditions de Minuit il y a peu), nous avons le plaisir de rééditer deux textes majeurs sur l'œuvre de Koltès : Seul comme on ne peut pas le dire (une lecture de La nuit juste avant les forêts) d'Arnaud Maïsetti (déjà) et Bernard-Marie Koltès, Généalogies, de Christophe Bident.

 

 

Ces deux livres sont dès à présent disponibles dans notre format actuel et sous la charte graphique de la collection ThTr, qui les accueille naturellement.

 

 

La Nuit juste avant les forêts (1977), que Bernard-Marie Koltès considérait comme son texte augural, est l’histoire d’une nuit racontée, et les histoires racontées pendant cette nuit. Histoires multiples, interrompues, reprises : elles s’engagent dans toutes les directions ; toutes sont le fruit d’un arrachement, le produit d’un désir de partage. Mais, au coeur de cette volonté de transmission, une dialectique de souffrance met en danger le récit ; un combat tout autant solitaire que partagé dans l’écoute : la lutte qui lie la nécessité de raconter et d’écouter, à leur impossibilité. C’est entendre de l’intérieur celui qui se penche, nous attrape le poignet à l’angle d’une rue et dans la nuit ouverte en deux, secrètement, force la langue à parler enfin, dévoiler ce qui restait irrévélé dans le silence.

 

192 pages
ISBN papier 978-2-37177-526-8
ISBN numérique 978-2-8145-0064-8
17€ / 5,99€

 Vous pouvez commander ce livre directement sur notre boutique (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (AmazonPlace des libraires, etc.) — et bien évidemment chez votre libraire en lui indiquant l’ISBN 978-2-37177-526-8, distribution Hachette Livre.

 

 

Visage rimbaldien, destin romantique, culture sur les marges, écriture de l’affrontement : tout a prêté, en un temps “fin de siècle” de réaction, de démenti et de disparition, à cette édification soudaine d’un mythe dont un homme et une oeuvre, surtout, éprouvent d’infinies difficultés à se démettre. Brutalement, sous les diverses formes de l’indexation au répertoire, de l’héritage, du recyclage, l’oeuvre fut récupérée au nom édulcoré de sa révolte même. Curieusement, alors qu’il est ainsi adulé par le public théâtral, les comédiens et les metteurs en scène, les étudiants, les jeunes, en France et encore davantage à l’étranger, l’auteur reste plutôt ignoré du milieu proprement littéraire.

L’étonnante étanchéité contemporaine de la pensée et de la scène n’explique pas tout. De ce clivage entre le mythe et l’ignorance, il importe de finir rapidement. Contrer la rareté du livre critique et l’abondance spectaculaire des revues (leur côté parade), désenclaver l’oeuvre de Koltès d’une analyse presque exclusivement dramaturgique (ou d’une approche outrancièrement testimoniale), en élargir le champ référentiel, en faire valoir la tension poétique et la portée philosophique, permettre ainsi une ouverture de la lecture, toujours propice à la diversification des créations scéniques, telle est donc l’ambition avouée de cet essai.

 

184 pages
ISBN papier 978-2-37177-527-5
ISBN numérique 978-2-8145-0776-0
17€ / 5,99€

 Vous pouvez commander ce livre directement sur notre boutique (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (AmazonPlace des libraires, etc.) — et bien évidemment chez votre libraire en lui indiquant l’ISBN 978-2-37177-527-5, distribution Hachette Livre.