Continuer à lire…

[RÉÉDITIONS] Seul comme on ne peut pas le dire, d'Arnaud Maïsetti et Généalogies, de Christophe Bident

Près de trente ans après sa mort, Bernard-Marie Koltès est aujourd'hui considéré comme un classique des voix contemporaines. Ses textes sont joués régulièrement dans le monde entier, et la singularité de son œuvre dépasse le seul cadre du théâtre. À l'occasion de ce moment Koltès qui intervient en ce début d'année (lire la biographie que lui consacre Arnaud Maïsetti publiée par les éditions de Minuit il y a peu), nous avons le plaisir de rééditer deux…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[NOUVEAUTÉ] De la Mère et de la Patrie, de Bożena Keff

Deuxième temps de notre rentrée théâtrale en ce début d'année : De la Mère et de la Patrie, de Bożena Keff. Pièce présentée ici par Arnaud Maïsetti pour la collection ThTr et les deux traductrices du livre, Sarah Cillaire et Monika Próchniewicz. Autour de Bożena Keff et de son œuvre, voir le site retors.net. Écrite en 2008, la pièce de Bożena Keff rencontra un écho retentissant en Pologne lors de sa création. C’est qu’elle témoigne avec une violence…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[NOUVEAUTÉ] Il n’y a pas de certitude, suivi de La Femme® n’existe pas, de Barbara Métais-Chastanier

L'année sera assurément belle pour notre collection ThTr, cela commence dès aujourd'hui avec Barbara Métais-Chastanier et ses constellations : Il n'y a pas de certitude, suivi de La Femme® n’existe pas. Le mois prochain, nous poursuivrons la collection avec De la Mère et de la Patrie, de la dramaturge polonaise Bożena Keff. Et d'autres surprises encore... * * * De Barbara Métais-Chastanier, deux pièces qui sont deux manières d’affronter le théâtre et de puiser en lui la force de dire ce qui ne…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[NOUVEAUTÉ] Les encombrants, de JY.

« Qu’avais-je à écrire d’autre/quand il fallut écrire, et/coucher bientôt la pensée ? /Car il fallait la coucher/la pensée… la vider du ventre… qu’elle remplissait…/du côté de moi. » Les trois pièces de JY., Jusqu’à ce que (2015), Balivernes hivernales (2016), Les Encombrants (2017) dialoguent ensemble comme les personnages qui les peuplent — les hantent plutôt —, et il y aurait entre chacune d’elles le souci de partager la parole comme on partage le monde ou du vin : non…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[NOUVEAUTÉ] ThTr, Amin Erfani, JY : du théâtre contemporain !

Lancement d’une nouvelle collection sur publie.net : une collection consacrée au théâtre contemporain, dans toutes ses formes – manuscrits pour la scène ; textes théoriques et critiques ; monographies ; essais ; entretiens… L’édition théâtrale souffre peut-être davantage que d’autres, dans un contexte qui est déjà à l’essoufflement. Cela tient sans doute à la fragilité même de sa nature, où le théâtre appelle avant tout à la scène, où le texte n’est qu’une part de son geste. Et si on…

Continuer la lecture