Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] sur RUE89 > Les Classiques connectés : capter les enjeux du Web en chantant

Retrouvez cette critique de Nicolas Falempin sur RUE89. Merci à lui ! — Lire « Les Classiques connectés » d’Olivier Ertzscheid (éditions Publie.net) est une expérience particulière. Lecteur fidèle de son blog Affordance, j’y retrouve son propos habituel, transfiguré par l’habit fictionnel dont il l’a revêtu. L’essentiel du propos consiste en un pastiche de célèbres chansons et poèmes, issus des plus prestigieux de nos poètes, auteurs et chansonniers  : Prévert, Baudelaire, Piaf, Ferrat, Saint-Exupéry, Kipling, Souchon, La Fontaine,…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] Sabine Huynh lit MacGuffin d'Anne-Sophie Barreau

Merci à Sabine Huynh pour sa chronique de MacGuffin, d'Anne-Sophie Barreau, chronique que vous pouvez lire sur son site ici-même. MacGuffin, Anne-Sophie Barreau (éditions publie.net, 2014) La perte d’un iPhone à San Francisco (qui « ne pouvait être nulle part ailleurs » que là où l’on croyait l’avoir oublié, et pourtant, il n’y était pas) est le « MacGuffin » ou prétexte à un voyage dans le temps à travers les photos que l’appareil a prises et dont la…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] Mais qui lira le dernier poème ? — « La poésie est une compagne, une fidèle amie »

Article originel à retrouver ici. À la question posée par le titre, j’ai envie de répondre : moi ! Moi, s’il s’avère qu’il existe ce poème et qu’il est possible de l’écrire. Moi, même si ma tendance naturelle serait plutôt celle de chercher le Premier Poème à la manière de ces télescopes qui scrutent l’espace afin de chercher à découvrir l’instant d’avant la naissance de l’univers. Eric Dubois est un des auteurs de Traversées mais pas seulement, il…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Via & Vers, c'est l'écart qui captive : une lecture de Pierre Ménard

Article originellement publié sur Liminaire. Nathanaël Gobenceaux, Mathilde Roux et Rémi Froger nous proposent avec Via & Vers une poétique de la signalisation, une signalétique de la direction, traversée de l’espace, de l’inventaire inventif et détourné d’un territoire, dans l’accumulation de ses signes, un carnet de voyages dont les images se focalisent sur le panneaux indicateurs et leur pouvoir évocateur, flèche comme des oriflammes, porte-drapeaux, « des marques de reconnaissance, des drapeaux, des frontispices », leur invitation…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] Thomas Galley lit le premier tome de La Saga de Mô

Une chronique aux mots aussi percutants que le sont ceux du livre : merci (encore) à Thomas Galley que vous pouvez retrouver ici sur son site. L’été avec ses Lectures estivales, c’est déjà presque de l’Histoire ancienne, mais voici que l’automne commence sur les chapeaux de roues avec un texte superbe que nous devons à la plume de Michel Torres et aux ambitions éditoriales de Publie.net, éditeur de renom et de qualité qui s’est lancé dans…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] Nous sommes des tumbleweeds ballotés dans les mots de Virginie Gautier, une chronique de Sylvain Damy

Merci à Sylvain Damy pour cette très belle chronique et cette si juste lecture. Retrouvez cette chronique parmi d'autres ici-même. En faisant de son lecteur le tumbleweed qu’elle décrit au détour d’une déambulation, Virginie Gautier le fait voyager sans contrainte géographique ni temporelle. De cette langue sensible qui nous avait tant émerveillé dans Les yeux fermés, les yeux ouverts (éditions Le chemin de fer, 2014), elle convoque toutes les facettes d’une ville. Cette ville multiple,…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] La Saga de Mô, une plongée dans la couleur du Midi

Merci à Thierry Crouzet pour cette belle critique. Retrouvez son article ici. La plupart des auteurs aspirent à une prose blanche, dans la lignée de Camus. Elle exige épuration, inlassable travail de nettoyage avec visée minimaliste. On entre chez d’autres, plus rares, plus précieux, comme dans un arc-en-ciel, immédiatement conscient d’être chez eux et nulle part ailleurs. C’est ce que j’ai ressenti dès les premières lignes de La Saga de Mô, de Michel Torres. « Au-devant d’une…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] 46 villes, bourgs & autres lieux, de Nathanaël Gobenceaux

Merci à Isabelle Pariente-Butterlin. Retrouvez l'article originel ici. — Comme des cartes postales. Des cartes postales sans les images. Elles sont dans les phrases et dans notre esprit. Parfois d’ailleurs elles coïncident. Des cartes postales sans le kitsch. Juste avec l’urgence de dire. Et de garder une trace de son passage quelque part dans le monde. De faire signe, des lointains qui seront un jour les lointains de la mémoire. Alors avec le livre, 46 villes,…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] Ma mère est lamentable, de Julien Boutonnier

Merci à Isabelle Pariente-Butterlin. Retrouvez l'article originel ici. — La vie est un mouvement. Julien Boutonnier met les phrases en mouvement ; il part d’un rêve, et rejoint le réel dans Ma mère est lamentable, ou part du réel et rejoint la vie, ou part de la mort et rejoint la vie, il part de la nuit et rejoint d’autres rivages, il voyage, entre New-York et Mazamet, entre deux représentations du monde, entre le désespoir et l’espoir.…

Continuer la lecture