Continuer à lire…

[NOUVEAUTÉ] Local héros, de Benoît Vincent

  Suivre Benoît Vincent est toujours un plaisir. Que ce soit dans le sillage du berger de Haute-Provence Farigoule Bastard paru l’an dernier au Nouvel Attila, sous la bannière du Général Instin (dont il est un lieutenant régulier) ou entre les lignes de la revue Hors-sol qu’il codirige avec Parham Shahrjerdi (sans parler du dédale web GE-nove dans lequel nous aimons si souvent nous perdre). Bien entendu, il fait aussi partie des auteurs historiques de publie, présent dès début 2008. Nous le…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[NOUVEAUTÉ] Verlaine gisant, d’Emmanuel Tugny

Nous revenons tout en poésie et en musique avec la publication de Verlaine gisant, d’Emmanuel Tugny, qui accompagne la sortie de l’album de John Greaves dont Emmanuel a écrit les paroles… Un spectacle musical basé sur le livre “Les Derniers Jours de Paul Verlaine” par Gustave Le Rouge. Musique - John Greaves.  Paroles - Emmanuel Tugny. ALBUM À PARAITRE 8 SEPT 2015 (Signature-Harmonia Mundi) John Greaves - « le plus accessible des avant-gardistes », célèbre bassiste, pianiste, et chanteur…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[NOUVEAUTÉ] L’appel de Londres, de Philippe Castelneau

Rock’n’roll ! L’appel de Londres, de Philippe Castelneau, est désormais disponible et téléchargeable sur toutes les librairies en ligne. L’appel de Londres est à la fois géographique et musical : au prétexte d’une visite de quelques jours, Philippe Castelneau élabore un journal de ses déambulations londoniennes. Mais les villes que l’on arpente sont, comme souvent, nappées de souvenirs, et l’écriture se mélange aux récits de l’enfance, de l’adolescence, au saut dans le vide de l’âge adulte. À…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Un texte/Une voix — Sharon Tate ne verra pas Altamont/Marc Villard

[divider style= »dotted » height= »40px » ] Aujourd’hui, c’est Marc Villard qui revient sur Sharon Tate ne verra pas Altamont et les circonstances de son écriture, en répondant à nos trois questions fatidiques : Quelle est la phrase/anecdote/situation qui déclenche l’écriture de Sharon Tate ne verra pas Altamont ? J’ai toujours été intéressé par cette période de l’histoire culturelle des États-Unis mais c’est en regardant une nouvelle fois le film Gimme Shelter sur le concert des Rolling Stones que j’ai voulu en…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

It’s only rock ‘n’ roll (but I like it) – à propos de quelques titres de la collection publie.rock

Billet à retrouver chez Philippe Castelneau, merci beaucoup pour cette/ces chronique/s ! Son blog : Identification des schémas, est une sorte de carnet de notes personnelles, sur tout ce qui touche de près ou de loin au livre, à ses métiers et à son évolution. [divider style= »dotted » height= »40px » ] La refonte du blog et du site des éditions publie.net est l’occasion, pour François Bon et sa bande, de lancer une nouvelle collection : publie.rock. Neuf titres pour le moment, des…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Embareck & Tex Mix : publie.rock à Austin

C’est un pays où les roses fleurissent au plastron des chemises, où les musiciens bénéficient d’une concession nocturne perpétuelle sur la sixième rue, un pays où des gars en guenilles conservent suffisement de morale pour refuser de vendre une affiche millésimée de Muddy Waters contre le code d’une Amex Gold. Dans le répertoire des absurdes fiertés locales dont raffolent les Ricains, Austin peut prétendre haut la main au titre de la ville rock la plus…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Publie.net à l'heure américaine

Vous le savez, on n’est pas encore sorti de la zone d’alerte. Seuls vos abonnements nous donnent l’assise d’une indépendance encore à conquérir, pour rétribuer le travail de celles et ceux qui codent, relisent, inventent, permettre techniquement à la plate-forme d’exister. Je dis « abonnements », parce que je reste vraiment persuadé qu’on est en train de changer aussi dans la logique de modèle. Le téléchargement à l’unité est malade : à cause de l’offre croupion des éditeurs…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Robert Smith, nostalgie de l'adolescence saveur grisaille seventies

Merci à Philippe Castelnau pour cette chronique que vous pouvez trouver sur son excellent site, ici-même. On peut retrouver une autre chronique about rock’n’roll de Philippe en suivant ce lien ainsi qu’une chronique écrite par François Bonneau à propos de ce même Robert Smith, juste là. [divider style= »dotted » height= »40px » ] Pour nous qui avons grandi dans les années 80, Robert Smith est l’une des figures qui nous a guidé jusqu’au sortir de l’adolescence, le grand frère…

Continuer la lecture