Continuer à lire…

Carnet de bord, semaine 44 3 novembre 2019 – Publié dans : Carnet de bord

publie.net, le feuilleton, à retrouver chaque semaine, par GV. lundi J'ai écrit comme titre de cet article Carnet de bord, semaine 43 (ou 44 ?) parce que 1) je ne suis plus tout à fait sûr d'avoir réellement progressé dans le temps depuis la semaine dernière, 2) j'ai eu la flemme d'ouvrir un autre onglet pour vérifier quelle semaine précisément nous étions ou 3) le changement d'heure d'hier (dont je me suis aperçu qu'il était…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Carnet de bord, semaine 40 6 octobre 2019 – Publié dans : Carnet de bord

publie.net, le feuilleton, à retrouver chaque semaine, par GV. lundi Julie dans le tumulte de la vie en librairie entre allers, retours, retours, allers, et quand c'est des retours c'est parfois problématique, notamment quand les retours correspondent à une époque antérieure à celle où nous avons commencé à autoriser les retours (vous suivez ?), et c'est tout un bins à organiser. Là, c'est un feuilleton : J’ai eu la librairie XXX, en fait A que j’ai…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Carnet de bord 2019, semaine 31 4 août 2019 – Publié dans : Carnet de bord

publie.net, le feuilleton, à retrouver chaque semaine, par GV. lundi La reprise passe d'abord par un retour aux mails non lus : plus de 250 en mon absence. Trier déjà. Puis remonter des langues de temps fossilisées, des bribes de conversation passées, périmées presque, en tout cas plus d'immédiate actualité. Il y a eu des retours d'invendus cette deuxième quinzaine de juillets. Pas dans des proportions délirantes mais plus que d'habitude. C'est la période. On…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Carnet de bord 2019, semaine 27 7 juillet 2019 – Publié dans : Carnet de bord

publie.net, le feuilleton, à retrouver chaque semaine, par GV. lundi Depuis quelques jours, les ventes en librairie c'est Waterloo. Plus de commandes. Peu. Exemplaire par exemplaire. Le plus souvent amoindri par quelques retours au compte-goutte. C'est mort, quoi. C'est une impression de savane avant l'assaut des grands prédateurs : tout le monde se regarde, se fait le plus petit possible, reste sur ses gardes pour pouvoir détaler au moindre son pour disparaître au loin. C'est…

Continuer la lecture