sarabadzic_vie

La Vie verticale | Lou Sarabadzic , ,

Prix papier 23,00

1 en stock

Prix numérique 5,99€

Acheter en ligne

À huit ans, on a cru que j’avais un problème de surdité. Je faisais trop répéter les gens.
À dix ans, on a cru que j’avais un problème de vessie. J’allais toujours aux toilettes avant de partir. Même si je venais d’y aller trois minutes avant. Si quelqu’un disait : « on y va », je devais y aller.
À douze ans, on a pensé que j’aimais bien emmerder le monde.
À quatorze ans, on a cru que je faisais des insomnies.
À seize ans, on a cru que j’avais un organisme capable de ne jamais grossir, même en mangeant des pizzas froides ou des tranches de pain à chaque repas que je me préparais seule.
À dix-huit ans, on m’a félicitée de réussir aussi bien.
À vingt ans, on a loué ma persévérance.
À vingt-deux ans, on a dit qu’en fait j’étais juste têtue comme pas possible, que ça en devenait chiant à la fin.
À vingt-quatre ans, j’ai cru moi-même que c’était juste de la volonté, de l’ambition, et un rapport constructif au stress.
À vingt-six ans, on a cru que j’étais addict au travail.
À vingt-huit ans, je suis née presque adulte en lettres étrangères.

Poids 311.159 g
Dimensions 20.3 x 13.3 cm
Auteur

Lou Sarabadzic

Éditeur

publie.net

ISBN numérique

978-2-37177-153-6

ISBN papier

978-2-37177-461-2

Nombre de pages

296

Date de parution 05/10/2016

Lou Sarabadzic est née en France en 1986 et vit actuellement en Angleterre.

Elle tient deux blogs bilingues (français/anglais), predictedprose.com : Essays on OCD, Depression and Grief: Why the Pain of Being Human is Totally Worth It [Réflexions sur les TOC, la dépression et le deuil : pourquoi la douleur d’être humain en vaut complètement la peine] et telpere.com : Histoires d’une relation père fille. En 2016, elle a reçu le Prix de La Crypte – Jean Lalaude pour son recueil de poèmes Ensemble, à paraître aux éditions de La Crypte en 2017.

La Vie verticale est son premier roman.

Soyez le premier à commenter “La Vie verticale | Lou Sarabadzic”