Lettre d'info de novembre 2020 3 novembre 2020 – Publié dans : La lettre d'info – Mots-clés : , ,

 

Novembre n'est pas suspendu

Que faire ?

Chères toutes et tous,

IL Y A DES JOURS PARFOIS JE NE SAIS PLUS DU TOUT, le monde ce n’est pas qu’il s’efface, non il est là, autour, les murs, le carrelage, la petite table, le lit, et les montagnes au loin derrière les barreaux, le palais aussi autrefois, les ruelles, joli en quelque sorte le monde, ET LÀ LÀ OUI TOUT AUTOUR LÀ mais c’est comme si vous attendiez que quelque chose arrive, comme si vous attendiez que le vrai monde arrive, ce n’est pas en permanence, c’est une espèce de sentiment, MAIS IL EST OÙ LE MONDE ?, vous êtes perdue, quelque part, comme une espèce de désert qui vous tient au dehors, VOUS ME DIREZ DOCTEUR QUAND J’Y SERAI VRAIMENT ET QUE CE SERA LÀ MAINTENANT LE MONDE ?*

À présent, tout est plus clair.

Et comme on dit dans ces moments-là : prenez soin de vous,

toute l'équipe publie.net

*Extrait du livre de Barbara Métais-Chastanier, Il n'y a pas de certitude

Message d'intérêt général



Notre site reste accessible et fonctionnel.
Les parutions de novembre sont maintenues.
Abonnements ouverts & ventes numériques partout.
Livraison à domicile, port à 1€ pour toute commande de 2 livres & plus.
Si votre libraire pratique la livraison et le click & collect, n'hésitez pas à lui passer commande.

Parutions de novembre...

(cliquez sur les couvertures pour plus d'infos sur les livres)





...et rentrée d'hier toujours présente













Les coulisses de la maison d'édition





Revue de presse

 

La collection L'esquif présentée sur Terre à ciel dans sa rubrique "Bonnes maisons" : entretien avec Jean-Yves Fick, Virginie Gautier et Guillaume Vissac réalisé par Florence Saint-Roch.

Sœur(s)

Nous sommes embarqués par ce livre (...), explorant les frontières de l’identité et de la différence, du masculin et du féminin, du corporel et de l’immatériel, du réel et du fictionnel, pour conduire à la littérature.

Alain Nicolas, L'humanité

Un roman subtil, une intrigue labyrinthique et une plongée dans une société de la surveillance généralisée.

Delphine Chaume, Un livre un jour

Un conte technique opérant à la fois facétieusement et à très grande profondeur.

Nuit & jour

Vous aussi, soyez à l'écoute de ces sœurs autour de vous.

Paludes, Radio Campus Lille

Un roman en 3 dimensions, de 3D narrative.

Ahmed Slama, Libr-critique (à retrouver également en vidéo)

Les présents

À toute ma TL marcheuse citadine, ce texte sera précieux !

Pasiphae, via Twitter

Le roman n’est pas le cadre tranquille et intemporel où se raconte une histoire de famille, mais, ambitieusement, la transformation d’un dispositif fictionnel en un rapport au monde.

Thomas Terraqué

L'empire savant

C’est en réalisant une recherche dans le cadre de la rédaction du "Fouché" d’Emmanuel de Waresquiel que Vincent Haegele a mis la main sur le manuscrit de "L’Empire savant" de Pierre-Marie Desmarest, qui s’est avéré l’un des tout premiers récits de science-fiction écrit au XIXe siècle.

France Culture met en ligne la conférence de Vincent Haegele à l'École des Chartes

Ce roman oublié qui a tout inventé !

France24

L'épaisseur du trait

L'épaisseur du trait est un récit d'initiation touchant qui souligne, mêlant le réel et ses représentations dans un style limpide, que l'on peut s'échapper des plans préconçus qui déterminent notre vie.Graphophile, via Twitter

Doucement (!)

Katia Bouchoueva raconte la France qu’elle connaît, qui n’est parfois pas si chantante. Dans une écriture fabriquée comme des petits bonds, elle déploie une poésie que le titre du recueil résume très bien : en douceur mais avec un point d’exclamation.

Un dernier livre avant la fin du monde

De l’écologie à la nostalgie, de l’immigration au fondamentalisme, de l’amour au consumérisme, c’est le portrait affûté d’un Hexagone pas idéalisé qui est servi ici.

Florent Toniello, D'ailleurs poésie

Le Faune Barbe-bleue

J’y allais sant trop savoir où je mettais les pieds mais j’ai bien aimé le chemin qu’Elena Jonckeere m’a fait prendre.

Garoupe

Surveillances

Douze nouvelles pour parcourir les univers actuels, réels, fantasmés, anticipés ou réagencés, des surveillances de masse et des soumissions plus ou moins librement consenties.

Hugues Robert, Librairie Charybde

Récapitulatif 2020...



...et avant-goût de 2021



« [REVUE DE PRESSE] Sœur(s) : roman « ébahissant »
Carnet de bord 2020, semaine 44 »