Les Présents | Antonin Crenn

, ,

Prix numérique 5.99€
Prix papier 17.00€

Effacer

En cas d'achat du livre papier, le livre numérique est téléchargeable sans frais supplémentaire.
Tous nos fichiers numériques sont sans DRM.

Télécharger un extrait
Télécharger un extrait EPUB Télécharger un extrait MOBI Télécharger un extrait PDF Lire l'extrait en ligne
Id. du produit: 26319 Catégories : , , Étiquette :

S'il est mort, pourquoi revient-il si souvent ?

Les absents, ce sont encore les présents qui les situent le mieux. Théo est de ceux-là. Enfant, il a perdu son père. Vingt ans plus tard, ce deuil refait surface, après le retour soudain d'une vieille connaissance. A priori, les immeubles haussmanniens, le souvenir d'un père, les barricades révolutionnaires et le navire naufragé du commandant Charcot n'ont rien en commun. Mais pourquoi pas ?

Loin de mener une enquête rigoureuse, mais en acceptant de se mettre en quête de ses origines et de son passé, Théo imagine des vies qui ne sont pas les siennes, mais qui sont connectées, de près ou de loin, à son état présent. Ainsi s'assemblent peu à peu les pièces d'un puzzle qui n'appartient qu'à lui, et s'adresse à chacun.

Après L'épaisseur du trait, entre l'Est parisien et le Finistère, Antonin Crenn poursuit son exploration des espaces et des lignes de fuite. Avec Les présents, il explore une dimension supplémentaire : le temps.

Poids 255 g
Dimensions 20.3 × 13.3 cm
Auteur

Antonin Crenn

Éditeur

éditions publie.net

ISBN numérique

978-2-37177-238-0

ISBN papier

978-2-37177-600-5

Nombre de pages

240

Date de parution 26/08/2020

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les Présents | Antonin Crenn”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Antonin Crenn est né en 1988. Il a grandi surtout dans les Yvelines, mais aussi, un week-end sur deux, dans un immeuble du boulevard Diderot. Il vit à Paris pour de bon depuis qu’il est grand, du côté de la place Voltaire. Dans ses textes, il est souvent question d’herbes folles et de souvenirs d’enfance. Plus largement, il se passionne pour la forme des villes, les ponts de chemin de fer, l’amour, et toutes les choses qui mettent plus de mille ans à disparaître.
Son site : antonincrenn.com

Du même auteur
Passerage des décombres, nouvelle (Lunatique, 2017)
Les bandits, album illustré par Jérôme Poloczek (Lunatique, 2017)
Le héros et les autres, roman (Lunatique, 2018)
L’épaisseur du trait, roman (Publie.net, 2019)
Lettre ouverte à celui qui ne voulait pas faire long feu, nouvelle (Le Réalgar, 2020)

L’auteur a bénéficié du soutien de la résidence d’écriture Sud Vendée Littoral, à Luçon.