La Saga de Mô — T.1 : La Meneuse | Michel Torres , ,

Prix numérique 5.99€
Prix papier 15.00€

Effacer

En cas d'achat du livre papier, le livre numérique est téléchargeable sans frais supplémentaire.
Tous nos fichiers numériques sont sans DRM.

Télécharger un extrait
Télécharger un extrait EPUB Télécharger un extrait PDF Lire l'extrait en ligne
Id. du produit: 13599 Catégories : , , Étiquettes : , ,

Vendange 1960.
Le soleil se couche rouge.
Le conteur, Mô, un gamin de douze ans à la langue bien pendue, entêté comme personne, démêle les fils d’un polar haletant, labyrinthe en forme de cauchemar éveillé. Avec son ami Aristide, géant microcéphale à cervelle de moineau, et sa bande de gosses effrontés, il rôde dans le noir et s’interroge : qui a tué la belle Meneuse ?
La horde poussiéreuse des vendangeurs, hantée de dangereux secrets, suit les sillons que creuse le sang dans les vignes. Dans le marais et sur l’île interdite, quand survient la nuit, veillent les sentinelles aux crânes de morts. Mais quel est donc cet étrange endroit où règne le réalisme magique ?
L’ethnographie sanglante d’un microcosme sudiste.
Le début d’un long conte noir, l'enfance d’une vie : la Saga de Mô.

Ce volume est le premier d'une série de six titres, à la croisée du polar et du fantastique, et qui seront publiés en numérique et papier.

Poids 243 g
Dimensions 20.3 x 13.3 x 1.3 cm
Auteur

Michel Torres

Collaborateur

Danielle Carlès

Éditeur

publie.net

ISBN numérique

978-2-3717-1005-4

ISBN papier

978-2-37177-449-0 (nouvel ISBN)

Nombre de pages

228

Date de parution 25/05/2014

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La Saga de Mô — T.1 : La Meneuse | Michel Torres”

Michel Torres vit où il a toujours vécu : à Marseillan, sur le bassin de Thau.

Il écrit ses romans noirs à partir de la mise en culture de souvenirs et d’images mentales, un cinéma personnel. Il est influencé par les peintres Hervé di Rosa, André Cervera, René-François Grégogna, Pierre François, Rui Sampaio et Wolfgang Beltracchi.

Mô, c’est son double trouble, le jumeau sombre, personnage récurrent de ses histoires dans son environnement naturel, la lagune de Thau qui l’a vu naître, un micro-monde où il a navigué, plongé, baigné dans la sous-culture spécifique du bassin sétois. Il vit des aventures le plus souvent fantastiques enracinées dans un langage et un biotope rigoureusement authentiques.

Michel Torres écrit donc une saga : six romans noirs ethnographiques sudistes qui s’enchaînent dans un ordre chronologique et deux romans additionnels. Chacun peut être lu séparément sur un fil rouge tendu.