La lettre d'info : février 2016

Lire la lettre complète ici Chers amis, Quelqu'un me fait signe, là, alors que j'écris ces lignes, depuis l'immeuble en face, de l'autre côté de la rue. C'est faux bien sûr : quelqu'un nettoie ses vitres. Mais il y a certains signes qu'on préfère interpréter autrement qu'en accord avec leur stricte réalité. De l'autre côté de la fenêtre, les semaines filent et on n'a pas toujours le temps de relever la tête. Elle est dans…

Continuer la lecture

La lettre d'info : janvier 2016

Lire la lettre d'info complète ici Chers amis, On en est encore à répéter combien de romans sont parus lors de cette "rentrée d'hiver". C'est une histoire de chiffres et nous sommes loin de tout ça. Il y a d'autres urgences et d'autres aujourd'hui. Aujourd'hui on conteste le droit au Journal d'Anne Frank d'entrer dans le domaine public pour des prétextes marchands. Aujourd'hui on nous parle d'interdire ou de taxer les liens hypertextes. Aujourd'hui on vend nos…

Continuer la lecture

La lettre d'info : décembre 2015

Lire la lettre complète ici Chers amis, L'année se termine déjà et nous sommes fiers de ce que nous avons accompli en 2015. De gros chantiers, sans aucun doute, mais des actions indispensables. D'abord, nous nous sommes donnés les moyens d'entreprendre la renaissance éditoriale dont nous avions besoin, avec une réorganisation de nos collections en profondeur, la création de nouveaux univers (ThTr, Bilingue, Machine ronde), la mise en place de la sortie papier/numérique simultanée et…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

coup de projo | Beauchesne, Vissac, Horace...

Deux livres importants dès à présent disponibles, les Je-Sais-Pas-Pantoute de Sarah-Maude Beauchesne et le Coup de Tête de Guillaume Vissac. Et, à l’approche, la version papier des Satires d’Horace, retraduction Danielle Carlès. Dans ce Coup de projo, version plus brève de notre lettre d’info, une note à l’attention des lecteurs, bibliothécaires et libraires québécois : le livre de Sarah-Maude Beauchesne est disponible en pré-commande, il faut prévoir le délai... Plus facile de pousser les frontières en numérique qu’en papier, mais on y arrivera !…

Continuer la lecture