La lettre d’info : décembre 2015 21/12/2015 – Publié dans : La lettre d'info – Mots-clé : ,

Lire la lettre complète ici

Chers amis,

L’année se termine déjà et nous sommes fiers de ce que nous avons accompli en 2015. De gros chantiers, sans aucun doute, mais des actions indispensables.
D’abord, nous nous sommes donnés les moyens d’entreprendre la renaissance éditoriale dont nous avions besoin, avec une réorganisation de nos collections en profondeur, la création de nouveaux univers (ThTr, Bilingue, Machine ronde), la mise en place de la sortie papier/numérique simultanée et de nouvelles parutions particulièrement fortes (Laques, Climats, Soleil gasoil, Les longs silences pour n’en citer que quelques-unes parmi les plus récentes).

En coulisse, nous avons également entrepris la reprise en main de notre gestion interne, la régularisation sur un plan contractuel initiée pour l’ensemble de nos auteurs (effort nécessaire suite au changement de structure juridique intervenue courant 2014), l’envoi systématique et généralisé de tous les relevés de ventes et droits d’auteur (même si ces chiffres sont parfois symboliques, et certains sont encore en cours d’envoi à l’heure où ces lignes sont écrites) et la mise en place, pour la première fois, d’un revenu de création équitable pour redistribuer la part auteur des ventes par abonnements. Sans parler évidemment des rencontres organisées ces derniers mois (et quel plaisir de voir à quel point la soirée de lecture du 26 novembre dernier fut un succès !), de la création d’un espace abonnés pour découvrir les nouveautés en avant-première, et bien sûr de tous les livres que nous avons publiés cette année et grâce auxquels nous pouvons dire aujourd’hui : voilà qui nous sommes, voilà quelles voix nous souhaitons défendre et porter, voilà dans quelle direction nous allons.
Ce que nous préparons pour 2016 est toujours plus enthousiasmant, toujours plus prenant et toujours plus ambitieux. Des livres à venir, des auteurs à découvrir, des expériences de lecture innovantes à développer, tout un pan de notre offre d’abonnements aux collectivités à (ré)inventer. Ces ambitions-là nous y tenons car nous sommes persuadés que la littérature contemporaine qui s’invente, s’écrit et se partage sur le web mérite une audience autre que ce qu’elle a pu connaître par le passé et, soyons francs, que ce qu’elle connaît encore actuellement. Mais rien n’est aisé dans notre démarche et chaque nouvel effort pèse sur notre équilibre actuel, lequel est loin d’être assuré. Chaque matin dans l’équipe c’est rituel. Consulter les statistiques de la veille, prendre conscience des ventes, des retours de libraires, des réseaux, de la presse. Pour l’heure, et pour une conjonction de raisons tout à fait différentes, les résultats ne sont pas à la hauteur de nos espérances, de nos attentes et des efforts investis cette année et, oui, c’est dur à encaisser quand par ailleurs nous avons la conviction que sur un plan littéraire, éthique et éditorial nous allons dans la bonne direction.Plus que jamais nous avons besoin de votre soutien. Pour vous y aider, et pour allier l’utile à l’agréable, nous proposons cette année plusieurs actions pour célébrer les fêtes (voir l’encadré ci-dessous). Profiter de ces offres, c’est soutenir notre effort, soutenir le travail des auteurs et soutenir la création contemporaine. Nous vous remercions donc pour cela. Pour vos partages, vos relais sur les réseaux (nous savons qu’ils seront nombreux !), pour votre participation que nous espérons massive.
2016 nous apparaît déjà comme un tournant. Cette belle aventure, nous ne la continuerons pas sans vous, et nous ne la développerons pas sans faire découvrir notre travail, nos livres, nos univers, à d’autres cercles élargis. Nous sommes conscients des enjeux et des défis qui nous attendent encore, mais nous sommes persuadés qu’ensemble nous saurons les relever.D’ici-là, d’excellentes fêtes de fin d’année à tous, de belles lectures à chacun, et, je l’espère, du Publie.net sous le sapin !

Sincèrement,

Guillaume Vissac et l’équipe Publie.net