Quelque chose que je rends à la terre | Sébastien Ménard

, , ,


Prix papier 15.00€

Effacer

En cas d'achat du livre papier, le livre numérique est téléchargeable sans frais supplémentaire.
Tous nos fichiers numériques sont sans DRM.


Id. du produit: 28755 Catégories : , , ,

Ce livre paraîtra le 10 février et vous pouvez d'ores et déjà le précommander.

« Ces pages sont aux errants — aux cailloux — aux poussières et à l’humus. Elles sont à la pourriture ligneuse, aux lichens, lichens — aux rongeurs. Ces pages sont aux noms des bois — à ceux des forêts tout autant qu’aux innommés. Ces pages sont aux bruyères — aux fougères — aux tourbes et aux lombrics. Elles sont aux terriers. Elles sont à l’irrégularité. À l’imprévu. Au perpétuel. À l’enfoui — au très très enfoui. »

Et je m’obstine, m’acharne, ahane — continue. Voici un rassemblement. C’est trempé, truffé, couturé, de recopillages — travail à façon de reconnaître quelques dettes et les « grands alliés substantiels ». J’ai cherché les traces, les poussières, les surgissements et les refuges. Mais la poésie hein. Elle sait, elle. C’était du gros de matière laissée à lentement macérer, parfois brassée — à manière de fabrication de terre — quoi fut ensuite distillé à l’issue de plus d’une année d’attente — et donc, cher lecteur, courage, vivons, répétons, portons nos amis dans la nuit, dans la brume.

Sébastien Ménard

Poids 158.301 g
Dimensions 13.3 × 20.3 cm
Auteur

Sébastien Ménard

Éditeur

éditions publie.net

ISBN numérique

978-2-37177-251-9

ISBN papier

978-2-37177-610-4

Nombre de pages

144

Date de parution 10/02/2021

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Quelque chose que je rends à la terre | Sébastien Ménard”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sébastien Ménard a cherché et cherche encore l’ours et l’impermanence, le refuge et la trace, le lieu et le territoire, ainsi qu’une forme de tendresse à l’égard du vivant et du vaste monde, de l’ordinaire, de l’infime.
Écrit sur diafragm.net. Publie à La Marge, Possibles, et Publie.net. Lectures-performances en solo ou avec Antoine Leroy (oud/guitare).

Du même auteur
Oùrs (avec Marie-Andrée Gill, Mahigan Lepage et Laure Morali), Possibles
Temps 0, La Marge
Notre désir de tendresse est infini, Publie.net Notre Est lointain, Publie.net
Soleil gasoil, Publie.net