Lettre d'info : avril 2018 09/04/2018 – Publié dans : La lettre d'info



Lettre d'information d'avril

Chèr·e·s toutes & tous,

Un beau mois d'avril nous attend : ensemble, nous partirons en Grèce errer de souvenir en souvenir avec Yorgos Ioànnou. Douleur du vendredi saint, c'est plus qu'un recueil de nouvelles, c'est une réelle plongée enfiévrée dans une langue d'envergure, comme toujours traduite par Michel Volkovitch, et dont le souffle et l'ampleur étonnent, et à coup sûr vous emporteront. C'est aussi un livre des désirs et des amours perdus qui sont autant de fictions brèves, d'instants volés à la mémoire, que vous pourrez dans quelques jours retrouver en librairie.

Nous ferons un détour par l'Allemagne et le Royaume-Uni où le colonel Katz et son équipe se proposent ni plus ni moins de déjouer les plans d'une secte hyper-violente dont les meurtres de masse menacent l'Europe entière. Dans ce Cavalier seul (premier tome de la tétralogie de Stéphanie Benson Al Teatro que nous sommes très heureux de rééditer en papier), le fantastique n'est jamais loin et ce thriller, dont L'Enfer de Dante, l'œuvre de Jérôme Bosch ou encore le film Seven servent de point d'appui, ne vous laissera pas une seconde de répit.

Enfin, nous regagnerons la Méditerranée (le sud de la France mais aussi l'Italie, et d'autres horizons plus lointains encore, à vous de les découvrir...) avec le superbe premier roman que Claire Dutrait, du collectif Urbain trop urbain, consacre au mythe d'Orphée et d'Eurydice, réinventé pour l'occasion. Dans cette fable écologique, qui puise autant dans la matière littéraire du mythe que dans l'opéra de Monteverdi, Orphée traverse des enfers qui nous sont familiers : ce sont les temps de l'État d'urgence permanent, des catastrophes industrielles, de la pollution, du réchauffement climatique et de la montée des eaux... Aujourd'hui Eurydice, plus qu'une réécriture, est un détournement de notre monde en crise pour le mettre au service d'une matière littéraire antique mais ici réinventée sous la forme d'un roman sensible et puissant. C'est aussi une œuvre ouverte dont les différentes formes (livre imprimé, livre numérique avec boucles rétroactives mais aussi site web "avant-scène" et performances dans l'espace public) permettent autant de points d'entrée dans l'univers du livre qu'il y aura de lectrices et de lecteurs pour l'éprouver.

De quoi être fin prêts, le mois prochain, à révolutionner le passé et le futur (Demain, les révolutions !, tout un programme), assister à une fin du monde pétrochimique (le dernier épisode de La Saga de Mô, haletant) et gagner d'autres planètes lointaines (Une utopie moderne de H.G. Wells, pour la première fois réédité en français depuis plus d'un siècle)...

D'ici-là, bonnes lectures.

Sincèrement,

L'équipe publie.net

À paraître prochainement...









Déjà disponibles













Agenda

  • Le 14 avril, à 18h30, à la galerie Les Créacteurs à St Sauveur en Puisaye, vernissage de l'exposition climats et dessins atmosphériques de Laurent Grisel et Marie-Pierre Laboulandine avec représentation de la lecture-spectacle de Climats mise en voix par Anna Desreaux.
  • Samedi 21 avril, lecture-performance de Laurent Grisel avec Elodie Barthélémy et un accompagnement musical à l'Alliance française de Jacmel (Haïti).
  • Le lundi 11 juin à 20H30 à la Vieille Grille 1, rue du puits de l'ermite PARIS Vème, représentation du Climats de Laurent Grisel par la compagnie La boîte à frissons.

L'équipe s'agrandit !



C'est avec beaucoup de plaisir que nous accueillons ces jours-ci Philippe Castelneau (publie.rock) et Sébastien Ménard (la Machine ronde) au sein de notre belle équipe.  

Revivez la soirée anniversaire du 20 mars en vidéos...



Découvrez M.E.R.E,
de Julien Boutonnier

 

Version imprimée
 

Version numérique

En plongée dans publie.net

Découvrez ou redécouvrez les trésors de notre catalogue : scannez le QR Code ci-dessous avec votre smartphone et laissez-vous emporter dans le dédale de citations aléatoires proposé par Isabelle Delatouche à l'occasion de nos dix ans (merci à elle !). 

Revue de presse

Lieux

« Dans ce très court et dense livre, méditation davantage que roman, Daniel Bourrion nous happe dans ses questionnements sur le temps et les espaces de la mémoire. Un récit saisissant et grave. » (La viduité)

«  Avec Daniel Bourrion, ce retour (aux lieux de l'enfance) est plutôt prétexte à une relecture métaphysique de ce que chacun peut percevoir du monde ancien : il semblerait que ce soient nos lieux d'il y a longtemps qui nous parlent du passé, bien plus fortement que nos lieux d'aujourd'hui.  » (Juliette Cortese)

«  Un texte de géographie littéraire et poétique. »
(Paludes, Radio Campus Lille)

Et en vidéos...

Brigetoun(extrait lu par Brigitte Célerier)
Tierslivre(lecture par François Bon)

M.E.R.E

«  Un exercice de virtuose ! » (Fabrice Thumerel)

À même la peau

«  Il faut se perdre dans ces fragments qui composent les corps, les rapports de performance et de domination, se laisser porter par ce style sensoriel qui évite avec bon goût un conceptuel trop poussé. » (Bookalicious)

Yoko Ono dans le texte

lu par François Bon

Mélancolie des données

«  L'hyperpoème comme un mixage des données. » (Fabrice Thumerel)

Millimètres

«  En nouveau Jonathan Swift, François Bonneau mesure en « MILLIMÈTRES » les distances qui unissent (ou séparent) les hommes et leurs mondes. » (Giovanni Merloni)

La crise, suivi de Je ne me souviens pas

« Anaphores, polyptotes ou épanadiploses ressortissent à un dispositif critique que l'on peut nommer ARN (Agencement Répétitif Neutralisant). Cette neutralisation de l'idéologie dominante - y compris dans ses effets projetés - s'avère des plus salutaires » (Fabrice Thumerel)

C'était

«  Une charge terrible contre le monde du travail. » (Fabrice Thumerel)

Une ville vide

lu par François Bon

Retour en vidéo sur dix ans de pulbie.net

Histoire de publie.net en cinq épisodes, épisode 1(par François Bon)
15 minutes avec publie.net pour leur 10ème anniversaire(par François Bon)