[NOUVEAUTÉS] Baraques du Globe & L’affranchie du périphérique, de Didier Daeninckx 25/10/2017 – Publié dans : Notre actualité – Mots-clé : , ,

Didier Daeninckx est à l’honneur aujourd’hui avec la réédition dans un nouveau format (le même que celui utilisé pour Cabane d’hiver de Fred Griot) de deux de ses livres : Baraques du Globe et L’affranchie du périphérique. Dans ces deux courts romans d’une grande sensibilité, nous explorons des lieux oubliés, quartier ou édifice, leur histoire, leur profondeur dans l’espace et le temps. Deux enquêtes blanches, plus intimes peut-être que les célèbres romans noirs pour lequel Daeninckx est (re)connu. Mais deux romans absolument saisissants dans leur rapport à l’époque, à la mémoire des lieux et des personnages qui les ont peuplés, qui leur survivent. Et qui les racontent encore.

Café du Globe, école du Globe, rue du Globe, Globe Palace, quincaillerie du Globe, garage du Globe, boucherie du Globe, boulangerie du Globe, arrêt de bus du Globe, ici, tout était du Globe, mais personne ne savait pourquoi. Tout simplement parce que personne n’avait jamais eu l’idée de se poser la question. Sauf moi. Je voulais comprendre d’où nous venait ce Globe, et à défaut d’explication, je m’inventais des raisons.

C’est à Aubervilliers, à l’intersection des routes qui vont vers Gonesse, Saint-Denis ou Montmorency – le quartier s’appelle le Globe. Autant dire, la terre entière. Et elle est bien là : immigrations rejetées au bord de la ville tentatuclaire, la ville en pleine expansion qui ici construit ses laveries, ses usines, entasse ses déchets. Dans ce mouchoir de poche, un enfant rêve à l’origine du nom, et va voir grandir le sien. Même pas déformé en « Deninx » comme Jean, le comédien, qui tournerait dans les films de Prévert. Mais où on reconnaît l’inimitable façon de Daeninckx, c’est que, dans ce territoire de la ville où tout condense, c’est l’Histoire tout entière aussi qu’on traverse. La guerre de 14-18 et ceux qui refusent d’obéir, le Front Populaire et l’aventure du Parti communiste, la Résistance et le mouvement anarchiste, enfin la guerre d’Algérie et l’irruption du présent. Avec pour soubassement les usines d’automobiles Hotchkiss ou les chaudières Babcox, et ceux qui font de l’urbanisme leur chasse gardée, les baraques ouvrières croisant soudain le marchand de biens Grindel et son fils Paul Éluard.

80 pages
ISBN papier 978-2-37177-523-7
ISBN numérique 978-2-8145-0573-5
11€ / 3,99€

 Vous pouvez commander ce livre directement sur notre boutique (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (AmazonPlace des libraires, etc.) — et bien évidemment chez votre libraire en lui indiquant l’ISBN 978-2-37177-523-7, distribution Hachette Livre.

« J’ai fait un tirage de la photo de mariage de sa mère. Joseph Natal habitait Tremblay-en-France, près de la gare du Vert-Galant. » En prime, elle avait joint plusieurs clichés aux couleurs saturées. Les femmes de la famille méconnaissables, à Ivry, pendant la guerre, le visage recouvert d’un masque à gaz, un pas de danse sur l’herbe, le sourire radieux qu’elle offrait au monde au côté de Youri Gagarine, le premier homme de l’espace. Elle avait tracé une croix pour indiquer la place qu’elle occupait dans une ronde de gamines exposées aux rayonnements bienfaiteurs d’un appareil à ultra-violets. Sur la dernière photo, la porte de l’hacienda faisait comme une tache de soleil dans le bleu intense qui recouvrait la façade.

Une maison oubliée, de l’autre côté du périphérique, comme point de confluence de l’Histoire. Des histoires ? Lorsque la narratrice la découvre par hasard, ce n’est qu’une ruine sur le point de tomber dans le domaine public. À force de recherches et de conversations avec les survivants d’un siècle révolu, au rythme des photographies jaunies et des souvenirs troubles qu’elle exhume, elle commence à rassembler les pièces du puzzle. Le long d’une enquête douce et sinueuse parsemée de figures fortes (de Guy Debord à Doisneau en passant par Matisse, les Kinks comme bande son), c’est le portrait d’un lieu à part que dépeint Didier Daeninckx avec poésie : à part à la fois dans l’espace et le temps.

128 pages
ISBN papier 978-2-37177-522-0
ISBN numérique 978-2-8145-0644-2
12€ / 3,99€

 Vous pouvez commander ce livre directement sur notre boutique (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (AmazonPlace des libraires, etc.) — et bien évidemment chez votre libraire en lui indiquant l’ISBN 978-2-37177-523-7, distribution Hachette Livre.