Demain, l'écologie ! - Utopies & anticipations environnementales | Collectif

, ,

Prix numérique 4.99€
Prix papier 13.00€

Effacer

En cas d'achat du livre papier, le livre numérique est téléchargeable sans frais supplémentaire.
Tous nos fichiers numériques sont sans DRM.

Télécharger un extrait
Télécharger un extrait EPUB Télécharger un extrait MOBI Télécharger un extrait PDF Lire l'extrait en ligne
Id. du produit: 27696 Catégories : , , Étiquettes : , , ,

Au XIXe siècle, la Révolution industrielle a profondément modifié le rapport de l’être humain à la nature. Dès cette époque, l’imaginaire littéraire s’est penché sur la question écologique et les textes d’anticipation réunis dans cette anthologie (datant de 1810 à 1920 et pour la plupart réédités pour la première fois) envisagent les atteintes à la nature, la destruction de l’environnement, voire la fin du monde. Devant les développements de la science et de l’emprise de l’humanité sur la Terre, certains imaginent une planète où la nature a disparu, où l’eau de source est une denrée plus rare qu’un vin millésimé, où les derniers oiseaux se trouvent en haut d’un Himalaya pris d’assaut par les villes, où l’on vit dans les égouts parisiens, d’autres font part de leurs craintes face à l’épuisement des ressources naturelles, tous lancent des avertissements qu’il faudra bien se résoudre un jour à écouter.

« Alors commencera la redoutable période où l’excès de la production amènera l’excès de la consommation, l’excès de la chaleur, et la combustion spontanée de la Terre et de tous ses habitants.
Il n’est pas difficile de prévoir la série des phénomènes qui conduiront le globe, de degrés en degrés, à cette catastrophe finale. Quelque navrant que puisse être le tableau de ces phénomènes, je n’hésiterai pas à le tracer, parce que la prévision de ces faits, en éclairant les générations futures sur le danger des excès de la civilisation, leur servira peut-être à modérer l’abus de la vie et à reculer de quelques milliers d’années, ou tout au moins de quelques mois, la fatale échéance. Voici donc ce qui va se passer. » (1872)

Préface de Natacha Vas-Deyres.

« Mes lectures SF les plus datées remontent au plus tôt à H. G. Wells… Et Jules Verne m’a toujours un peu fatigué. Alors de l’anticipation française de 1820 ? Il fallait me surprendre. Challenge accepté. Et réussi. On enchaîne les trouvailles. C’est amusant et digeste, tantôt léger, tantôt très sérieux, souvent fantasque… » — Lire la suite sur Human after all

« Demain l’Écologie ! Utopies & anticipations environnementales » est une mise en abime vertigineuse. Des textes siamois avec notre monde. Des auteurs éloignés des chimères, des visionnaires aguerris et puissamment intuitifs sans cette morale bien-pensante et politicienne. Ils ont bien avant nous, apposer tel un sceau, la première majuscule de la belle Écologie. Ce recueil nécessaire, surprenant est un devoir de lecture. Il est le seuil de nos devenirs. La préface de Natacha Vas-Deyres est éclairante. — Lire la suite sur Babelio, par Evelyne Leraut »

«  ArchéoSF et Publie.net sortent en ce début d’année un recueil de textes imprégnés de désastres écologiques, d’épuisement des ressources naturelles, de fin du monde. Ecrits entre 1810 à 1920, et pour certains réédités pour la première fois, ils font partie des racines de l’écofiction. Passionnant de voir à quand remontent nos peurs et comment elles se sont forgées. » — Et si on s’inspirait d’Ecotopia ? À lire sur Libération

Poids 134.261 g
Dimensions 13.3 × 20.3 cm
Auteur

Collectif

Collaborateur

Nathacha Vas Deyres

Éditeur

éditions publie.net

ISBN numérique

978-2-37177-245-8

ISBN papier

978-2-37177-605-0

Date de parution 02/12/2020

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Demain, l'écologie ! - Utopies & anticipations environnementales | Collectif”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *