30 ans dans une heure | Sarah Roubato , ,


Prix papier 14.00€

Effacer

En cas d'achat du livre papier, le livre numérique est téléchargeable sans frais supplémentaire.
Tous nos fichiers numériques sont sans DRM.

Télécharger un extrait
Télécharger un extrait EPUB Télécharger un extrait MOBI Télécharger un extrait PDF Lire l'extrait en ligne
Id. du produit: 20699 Catégories : , , Étiquette :

Partout en France et ailleurs, ils sont sur le point d’avoir trente ans. Une foule d’anonymes qui cherchent à habiter le monde ou à le fuir, à dessiner leurs rêves ou à s’en détourner. Au cœur du tumulte, ils s’interrogent, se font violence et ce sont leurs voix que l’on entend se déployer :

Chacun dribble avec son petit moi.
On a soif. Soif d’un nous.
Je me sens la taille d’une comète à qui on offre l’espace d’un bac à sable.
Un animal a envie de chialer en moi.
Il y a des jours où j’aimerais que quelque chose me maintienne quelque part. Que je puisse dire ce que je fais ici. Qu’il y ait une raison.
Je veux passer le plus de temps possible à cultiver mon champ d’étoiles.
Demain j’ai rendez-vous avec ce qu’on attend de moi.
Le rêve c’est un muscle, ça doit s’atrophier si on ne l’utilise pas.

Roman choral de l’espoir et des désillusions aux monologues finement entrelacés, 30 ans dans une heure dresse le portrait d’une jeunesse en proie aux désirs et aux renoncements.

Avec ce premier roman, l’auteur de Lettres à ma génération tisse un faisceau de récits croisés d’une grande justesse.

Poids 117.932 g
Auteur

Sarah Roubato

Éditeur

éditions publie.net

ISBN numérique

978-2-37177-188-8

ISBN papier

978-2-37177-549-7

Nombre de pages

152

Version

Numérique, Papier

Date de parution 05/09/2018

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “30 ans dans une heure | Sarah Roubato”

Sarah a écrit une centaine d’articles sur son blog www.sarahroubato.com, où elle questionne les grands enjeux contemporains – notre rapport au vivant, aux nouvelles technologies, à la diversité – par la lorgnette du quotidien et de l’infime. En novembre 2015, une semaine après les attentats du Bataclan, elle écrit une lettre sur le blog de Mediapart, Lettre à ma génération : pourquoi je n’irai pas qu’en terrasse. Cette lettre qu’elle poste sur un groupe Facebook est lue par 1.5 millions de personnes en trois jours. 

Depuis deux ans, Sarah met à profit sa méthode anthropologique, son oreille musicale et son amour des mots, en enregistrant des personnes qui réinventent leur métier. Elle crée une série de portraits sonores, L’extraordinaire au quotidien, qu’elle présente dans des veillées d’écoutes collectives chez ses lecteurs. En 2018, elle donne à l’Université Populaire de Caen un séminaire sur ces recherches, Anthropologie des semeurs du changement. 

Sarah Roubato a publié Lettres à ma génération (éditions Michel Lafon) et Trouve le verbe de ta vie, lettre à un ado (éditions La Nage de l’Ourse).