[REVUE DE PRESSE] Village : un kaléidoscope de sensations (par Ahmed Slama) 22/05/2019 – Publié dans : La revue de presse – Mots-clés : ,

Merci beaucoup à Ahmed Slama pour sa lecture à retrouver ici-même.

C’est un réseau singulier qui se tisse dans et par l’écriture de Joachim Séné ; ce village (à retrouver du côté de publie.net) dont les contours se découvrent, se livrent, parcelle par parcelle, village à la fois au cœur du livre, mais également « pré » texte au foisonnement d’ images et de sons ;

« il n’y a que le silence venteux des champs autour de toi et le bruit de la chaîne et de son long passage dans le dérailleur, le craquement des pédales aussi, sur lesquelles, dans cette côte, tu appuies comme à l’arrêt – ce n’est plus un film c’est une photo – »

… bien plus qu’une photo, qu’un film ; Village est un kaléidoscope de sensations que nous révèle l’écriture de Joachim Séné, qui saisit, retranscrit, restitue les sensations subtiles, celle d’une ballade à vélo, d’un paysage tout nimbé de poussière et que balaient quelques brins de brises, ou encore ces « marches qui craquent (...) chacun a sa méthode pour ne pas faire craquer les marches six et quatorze, que l’on numéroterait ainsi de bas en haut, comme de les monter deux à deux en commençant à poser le pied sur la première, ou à défaut en corrigeant la lancée, par exemple en ne sautant pas la troisième marche, et puis petit à petit le corps apprend cela et le cerveau ne compte plus, ne prépare plus la montée ou la descente, les pieds tombent seuls sur les marches qui ne craquent pas et il est certain que la couleur de la moquette qui recouvre les marches six et quatorze est plus vive. »

… la couleur d’une moquette, le grain singulier de roues de vélo sur l’asphalte, tout est signifiant, tout est signifiance dans ce village, rien ne fait détail, ou plutôt les moindres détails nous permettent de restituer ce village dans son intégralité, sa vie, son histoire…