Lettre d'info de la rentrée 2018 29/08/2018 – Publié dans : La lettre d'info

 

 

Notre rentrée

 

 

 

Chèr·e·s toutes & tous,

L'été n'est pas fini mais la rentrée commence. Et il y aurait beaucoup à dire, comme chaque année à la même période, sur ce qu'est devenue cette improbable kermesse du monde littéraire. Mieux vaut plutôt parler de nous.

Nous, ces temps-ci, est un mot qui repose beaucoup sur trois livres à nos yeux essentiels, trois romans des temps secoués capables de ponctuer l'espace d'instant visibles. Car les livres de notre rentrée sont des machines à explorer le temps, semble-t-il.

Temps des déchirements amoureux dans Cor de Lionel-Édouard Martin, à paraître dans quelques jours, où la langue des amants se confond avec la musique qu'ils jouent ensemble. Un court roman du désir et de la mélancolie, ancré dans une époque et une terre rurales. Frontière poreuse entre deux temps limitrophes (passé, présent) dans le retour aux sources qu'opère Joachim Séné avec Village, disponible depuis mercredi. Un livre qui se propose de recréer, par l'écriture, une mythologie de l'enfance, de l'adolescence et des lieux infimes (et intimes) qui ont su les porter. Temps des avenirs incertains, enfin, avec le premier roman de Sarah Roubato, 30 ans dans une heure, à paraître tout début septembre. Avec cette nouvelle voix que nous sommes impatients de vous faire découvrir, c'est tout un réseau de personnages qui se répondent, se confrontent et s'entremêlent. Autant de profils esquissés avec panache, au cœur du tumulte de la jeunesse, et qui s'apprêtent à changer de vie, à désirer d'autres ailleurs plus doux ou à renoncer à leurs rêves.

Or, des rêves, nous en avons tous. Qu'ils s'agisse de se construire des futurs inédits (quitter la ville pour élever des chèvres chez Sarah Roubato, s'imaginer traverser la galaxie dans le Faucon Millénium chez Joachim Séné, mêler son chant à celui d'une femme qu'on aime avec Lionel-Édouard Martin) ou de porter à l'attention d'un lectorat plus large des textes d'une étonnante sensibilité.

Vous l'avez compris, nos rêves sont modestes. Mais toute la beauté de les évoquer ici c'est que nous pouvons les partager avec vous. Et vous avec vos propres cercles.

Bonne rentrée à vous, bonnes lectures,

Toute l'équipe publie.net

 

 

 

 
 

Nouveautés

 

 









 

Déjà parus

 

 









 

 

Lisez tout, abonnez-vous !

 

 



 

 

À même la peau, en voix et en musique

 

 



 

 

Agenda

 

 

 

  • Le vendredi 14 septembre à partir de 18h à la médiathèque André Malraux de Strasbourg, soirée "Littérature à l'épreuve du temps et de la technique". À l'occasion des dix ans de publie.net, nous passerons en revue nos différents univers sous le prisme des "mauvais genres" : la collection ArchéoSF, le roman noir avec Michel Torres et la poésie avec Florence Jou. En présence de Guillaume Vissac.
  • Le samedi 29 septembre (17h) à la librairie Floury à Toulouse, rencontre avec Claire Dutrait et performance tirée de son livre Aujourd'hui Eurydice.
  • Le lundi 8 octobre, à partir de 9h30, Guillaume Vissac participera à la rencontre "Les coulisses de l'édition" organisée à la médiathèque du Grand M de Toulouse par Occitanie Livre & Lecture.
  • Le mardi 9 octobre, à partir de 19h19 (!), rendez-vous au Recantou (42 rue des 7 Troubadours, 31000 Toulouse) pour fêter avec nous le dixième anniversaire des éditions publie.net. Au programme lectures et performances de Julien Boutonnier, Claire Dutrait et Laurent Grisel. Rencontre co-organisée avec l'association L'après et la librairie Floury.

 

 

 

 

Revue de presse

 

 

 

Village

« Tout le texte est d’une douceur infinie pour ces souvenirs,
ces moments marquants qui nous sont confiés  »

Emmanuelle Lescouët

Retrouvez également un extrait du livre sur le blog "Jardin d'ombres"

Cor

Extrait à découvrir sur le blog "Jardin d'ombres"

La crise

«  Tout dans le rythme incite à ouvrir la bouche et à dire ce texte à son voisin. »

Emmanuelle Lescouët

Douleurs du Vendredi saint

«  L’écriture confond (...) expérience mystique et érotisme.
Ces rares séquences diffusent une puissance aveuglante. »

Ulysse Baratin, En attendant Nadeau

Marâtre patrie

«  La force de Marâtre patrie, c’est peut-être justement de ne pas trop s’accrocher à l’histoire
mais bien aux histoires.»

Fils de lectures

Lieux

« Lieux parle de nous tous, humains (...) et de l'incroyable empilement des âges,
de l'épaisseur des temps. »

Juliette Cortese, Beignets de lecture (à écouter sur le site de l'aiR Nu)

Comment écrire au quotidien

« Ce livre-objet, manuel-précis de littérature multiplie les casquettes et les entrées. »

Tara Lennart, Bookalicious

Je suis un écrivain

« Un livre auquel on s'attache facilement. »

Anne Savelli, Beignets de lecture (à écouter sur le site de l'aiR Nu)

Présentation de la version web de Kalces dans la Revue des recherches en LMM (par Guillaume Vissac)