Lettre d'info : février 2018 08/02/2018 – Publié dans : La lettre d'info

 

 

Lettre d'information de février

Chèr·e·s toutes & tous,

À un moment donné, on a besoin d'espace. Une part de cet espace nous est offert dans les écrans de notre quotidien, dans ces territoires virtuels entre lesquels on migre chaque jour sans même, parfois, réellement s'en rendre compte. C'est notre premier espace de rencontre, pour beaucoup d'entre nous, le web. Ces espaces de pixels sont parfois questionnés et réinvestis par le langage, comme c'est le cas avec Mélancolie des données de Philippe Maurel que nous sommes heureux de publier aujourd'hui. Ce livre, c'est une plongée froide dans le monde des écrans. Courbes folles des traders devant leur poste, diffractions poétiques issues de paroles de chansons pop ou brèves glaçantes sur la situation du monde dans le chaos des dépêches quotidiennes sur le net (Jérôme Kerviel et Britney Spears seront de la partie) : ce livre nous fait ressentir la complexité de notre époque hyperconnectée. La langue grise qui nous traverse au quotidien est la matière même du recueil, qui sait à la fois emprunter à la technique du cut-up et se recomposer dans la douceur et la tendresse. Elle s'offre à nous dans la brutalité de son apparition, avant la défragmentation, avant scan ou analyse. Espace à part entière.

L'espace, on choisira également d'aller le chercher en bousculant un peu nos formats papier. C'est le cas dans cette pièce étonnante qui nous vient de Pologne : De la Mère et de la Patrie, de Bożena Keff (traduite par Sarah Cillaire et Monika Próchniewicz) pour laquelle nous avons élargi nos horizons afin de respecter la longueur de ses vers (179 x 244 cm). Ou en nous adaptant au projet hors normes qui a occupé Pierre Ménard pendant de longues années : une méthode pour atelier d'écriture composée de 365 consignes et textes différents (156 x 234 cm). De l'espace sur la page à travers quoi une réelle poésie du silence et du blanc peut émerger : ce sera également le cas dans le livre renversant de Julien Boutonnier, M.E.R.E, à paraître fin mars dans ce même format 156 x 234 cm, avec une version numérique particulièrement innovante).

Nécessité aussi d'un espace qui nous permette de comprendre un peu mieux le monde dans lequel nous vivons, et pourquoi ce mot crise revient continuellement depuis des décennies : le prochain volume du Journal de la crise, à paraître en mai, que l'on peut recouper avec La crise de Joachim Séné, et, donc, à présent, Mélancolie des données. Espace réinventé et révolutionné façon puzzle dans ce vrai-faux roman sur l'écriture et sur l'œuvre de Yoko Ono que Christine Jeanney a composé comme on compose une œuvre protéiforme : c'est un livre en trois dimensions composé de plusieurs dizaines de fragments. Un livre, un site, un texte ouvert, une voix qui se lance juste avant de lire, de déclamer : en germes c'est déjà de l'espace. Quant à l'espace public, où nous pourrons bientôt nous retrouver, il est ouvert à toutes, à tous : à commencer par Nantes, ce soir. Puis Paris le 20 mars (voir l'agenda ci-dessous). Et au-delà.

Sincèrement,

Toute l'équipe publie.net

À paraître très bientôt...









Déjà disponibles









Agenda



  • Le 7 février 19h30 au Lieu unique à Nantes, rencontre autour des éditions publie.net animée par Guénaël Boutouillet et organisée par la Maison de la poésie de Nantes. Au programme : lecture-concert de de Kalces Florence Jou avec Simon Nicolas (dan bau et machines) et Gurvan Liard (vielle à roue électro-acoustique) et lecture-projection de Sébastien Ménard.
  • Le 9 février 19h, à la Maison Chateaubriand : conférence Ecritures numériques. "Lire, écrire, relire, raturer" animée par Joachim Séné et Anne Savelli. (Réservation obligatoire au 01 55 52 13 00)
  • Le 13 février 19h à la librairie L'écume des pages, rencontre avec Patrick Froehlich à l'occasion de la parution de Avant tout ne pas nuire, aux Allusifs (et pour la réédition de L'enfant secoué).
  • Le samedi 24 février 2018 de 17h à 20h, atelier d'écriture nocturne dans le parc des Buttes Chaumont animée par Anne Savelli
  • Le 27 février, 19h à la librairie Tulitu à Bruxelles, nouvelle rencontre avec Patrick Froehlich.
  • Le 6 mars, 19h, à la librairie Le divan, rencontre avec Patrick Froehlich à l'occasion de la parution de Avant tout ne pas nuire, aux Allusifs (et pour la réédition de L'enfant secoué).
  • Le jeudi 8 mars, à 18h, à la bibliothèque universitaire arts plastiques de Paris 1, centre Saint Charles, rue des Bergers, 15e, Virginie Gautier proposera une lecture de Marcher dans Londres en suivant le plan du Caire.
  • Le 17 mars, à la bibliothèque anglophone d’Angers, Sébastien Ménard accompagné d'Antoine Leroy liront Notre désir de tendresse est infini pour un happening poétique organisé par la M.I.E.L.
  • Le 17 mars à la médiathèque Françoise Sagan (Paris), de 10h30 à 13h30 Pierre Ménard proposera un atelier d'écriture créative ouvert à tous (entrée libre) en marge de la soirée des dix ans proposée quelques jours plus tard.



  • Le 20 mars à la médiathèque Françoise Sagan, venez fêter avec nous les dix ans de publie.net avec Nadine Agostini, Julien Boutonnier, Virginie Gautier, Fred Griot, Anne Savelli et Joachim Séné (programme en cours).

Revue de presse



Revivez la soirée d'hommage à Philippe Rahmy du 13 janvier

C'était à la Maison de la poésie, soirée animée par Sébastien Rongier à retrouver en vidéo sur le site de remue.

Une épidémie

« On retrouve dans ce texte de Fabien Clouette, paru en numérique il y a quelque temps et édité sur papier à la rentrée, ce qu'on aime chez l'auteur de Quelques rides, le sens du romanesque, l'art de faire tenir un tableau sur un presque rien mystérieux, et on sera heureux de voir à quel point ses premiers pas étaient prometteurs. »

Alain Nicolas, L'humanité

C'était

« Une féroce beauté à l’œuvre, intime et politique. »

Hugues Robert, Librairie Charybde

Autour de Yoko Ono dans le texte

Découvrez le making of du livre concocté par l'auteure !

Journal de la crise

Un petit aperçu du troisième volume consacré à l'année 2008 à paraître en mai prochain

Introduction au sommeil de Beckett

Performance réalisée autour du texte de Edith Msika par Violette Pouzet et Alexandre Bellenger

Revivez la rencontre Anne Savelli chez Charybde du 11 janvier

À écouter sur la chaîne Youtube de la librairie

Histoire d'Io, de Pasiphaé, par conséquent du Minotaure

« Dans ce livre, la langue est glissement, passage, état passager, fragile et éphémère car par définition mobile, sans arrêt entre deux possibles, entre deux énoncés, toujours en train de filer ailleurs. Ce que Nadine Agostini écrit, ce sont des mouvements et vitesses de la langue – langue ralentie ou très rapide. »

Jean-Philippe Cazier, Diacritik

Yoko Ono dans le texte

« Excellent livre, une construction très personnelle et forte de Christine Jeanney autour de la figure controversée de Yoko Ono, un portrait éclaté, une sorte de portrait de groupe avec dame. »

Florence Trocmé



Pour accompagner la sortie dans une nouvelle version (imprimée et numérique) de Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, Pierre Ménard vous propose un cycle d’ateliers d’écriture en ligne d’une dizaine de séances sur le thème suivant : Écriture et photographie. Consignes et déroulé de l'atelier à retrouver sur son site Liminaire.