[NOUVEAUTÉS] Chantier Gauguin, de Bertrand Leclair, et Facultés de Michaux, de Pascal Gibourg 26/09/2017 – Publié dans : Notre actualité – Mots-clé : , , , ,

Continuons notre redécouverte des essais : après Mallarmé et Volodine au printemps, voici venir Gauguin et Michaux aujourd’hui. Pour son Chantier, Bertrand Leclair est allé puiser autant dans le champ de l’essai critique que celui de la fiction biographique (une partie de cet ouvrage a servi de matériau pour la création d’un feuilleton radio). En résulte un portrait foisonnant et rigoureux d’un peintre éclairé, à l’honneur cet automne avec une exposition au Grand Palais et un film grand public au cinéma. Pas de film pour Michaux mais une influence toujours capitale dans les écritures contemporaines : avec ce court essai, Pascal Gibourg propose un accès transversal à son œuvre tout en menant une étude d’une grande justesse. Deux univers très différents à apprécier dès à présent avec un regard neuf.

 

Chantier Gauguin

À l’instigation de François Bon qui venait de fonder la maison Publie.net, j’ai réuni plusieurs textes consacrés au long des années à Paul Gauguin, à la croisée de sa vie et d’une oeuvre qui est aussi littéraire : outre son abondante correspondance, Gauguin est un mémorialiste et un pamphlétaire remarquable, dont l’écriture âpre et rugueuse danse face au lecteur comme les jambes du boxeur sur le ring.

Le titre donné à cet ensemble de textes relevant de genres différents (la fiction biographique à travers un feuilleton radiophonique, l’essai critique ou la « lecture d’image ») est une invitation à le lire comme un chantier destiné à rester ouvert. L’œuvre du peintre qui revendiquait « le droit de tout oser » et affirmait avoir « voulu vouloir » est suffisamment entêtante pour qu’on y revienne sans cesse. Elle est de celles où l’on puise énergie et lumière, cette lumière si particulière qui faisait dire à Mallarmé, face aux premières toiles tahitiennes, qu’il est extraordinaire de générer « tant de mystère dans tant d’éclat ».

Bertrand Leclair

224 pages
ISBN papier 978-2-37177-510-7
ISBN numérique 978-2-81450-034-1
19€ / 4,99€

 Vous pouvez commander ce livre directement sur notre boutique (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (AmazonPlace des libraires, etc.) — et bien évidemment chez votre libraire en lui indiquant l’ISBN 978-2-37177-510-7, distribution Hachette Livre.

Facultés de Michaux

Comment aborder une œuvre qui rassemble en trois tomes Pléiade presque soixante-dix ans de publications imbriquées, se refusant, entre la poésie, le fantastique, les expériences sur le rêve et la drogue, à tout enfermement de genre ?

Pascal Gibourg n’aborde pas Michaux en théoricien, en poseur d’étiquettes, mais par des traversées obliques, toutes orientées par les lignes de force propres à l’œuvre, qu’on découvre soudain nous entourant de partout, proche et terrifique à la fois. Non pas Michaux disséqué, écartelé, vu depuis l’univers des lettres ou traité en tant que poète mais Michaux saisi là où l’expérience et les apories de la vie suscitent le langage.

Alors presque un portrait puzzle, la façon de Michaux de se porter aux limites, et forcément la rencontre des nœuds essentiels de son écriture, de son parcours, presque une prise de repères où les noms d’Octavio Paz à François Cheng sont aussi une rupture avec le poète statufié.

72 pages
ISBN papier 978-2-37177-509-1
ISBN numérique 978-2-8145-0055-6
11€ / 4,99€

 Vous pouvez commander ce livre directement sur notre boutique (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (AmazonPlace des libraires, etc.) — et bien évidemment chez votre libraire en lui indiquant l’ISBN 978-2-37177-509-1, distribution Hachette Livre.