[NOUVEAUTÉS] Cabane d’hiver, de Fred Griot, et La science des lichens, de Mahigan Lepage 20/09/2017 – Publié dans : Notre actualité – Mots-clé : , , , , ,

Le voyage n’attend pas. Dans le sillage de la belle ligne élaborée depuis plusieurs années par la collection La Machine ronde, dirigée par Mahigan Lepage, nous accueillons aujourd’hui Cabane d’hiver, de Fred Griot. L’expérience d’un mois sous une yourte, sur un causse, en plein hiver. Cabane d’hiver, que nous rééditons aujourd’hui, était paru une première fois il y a quelques années aux éditions de la revue des ressources. Fred Griot est un auteur majeur de nos premières années (fouillez le catalogue, il y en a des pépites !) et c’est avec beaucoup de plaisir que nous le retrouvons aujourd’hui pour ce nouveau périple. Suivre également son parcours au Dernier Télégramme et venir à sa rencontre le 26 octobre prochain à la librairie L’autre livre, en compagnie de Jean-Yves Fick et Virginie Gautier pour une soirée de poésie pleine de surprises. Et l’occasion pour nous de proposer d’autres voyages encore, avec la réédition de La science des lichens de Mahigan Lepage qui paraît aujourd’hui également : une plongée en une phrase torrentielle dans les tréfonds de nos mondes souterrains, dans une tension de langue assez folle qui, à l’image des lichens, absorbe. Et réinvente la ville.

Cabane d’hiver

 

un mois, sous yourte…

écrire, méditer, marcher, casser mon bois pour le poêle, quelques gestes simples…

les buis, les larges collines bombées, les grandes herbes, dolines, avens, les colonnes de roches ruineuses comme des chapelles romanes de cailloux secs, les pierres claires concassées des sentes, les pins sous la neige, les hommes…

pour l’instant, j’écoute.

Revue de presse

Voilà ce qui touche le lecteur : pas d’héroïsme montagnard, pas d’idéalisme écologique, pas de terre qui ne ment pas, etc. Mais une expérience qui se développe, on pourrait dire s’enracine, dans plusieurs directions.

Antoine Emaz, Poezibao

Lire écouter voir Fred Griot c’est non seulement entendre un accent qui sourd non de l’urbanité mais des montagnes, mais surtout découvrir une œuvre qui avance en empruntant les coulées, les pistes et les espaces non balisés.

Régis Poulet, Atelier géopoétique du Rhône

Écrire, méditer, marcher : tel est le programme de Fred Griot dans sa yourte hivernale des Causses. Démarche naturelle, évidente… Et pourtant : « quelque chose me dépasse. tout n’est pas complètement compréhensible dans le fait d’être face à soi »…

Fabrice Thumerel, Libr-Critique

c’est le journal, la beauté rude du paysage, le travail pour rendre la yourte habitable, l’acclimatation au froid et à la solitude, le plaisir, une écriture simple et précise, la méditation qui se mêle au détail de l’aménagement, du bois coupé, des rencontres, l’ennui qui vient, qui est accepté, le doute passager sur l’intérêt de ce journal, sur sa réception (…), et cette constatation, de cette vie on ne peut que dire c’est, et c’est suffisant

Brigitte Célerier, Paumée

Et puis soudain, au détour de l’apparent dépouillement du style, les pensées les plus profondes se déploient. L’on perçoit alors, comme en direct, l’évolution intérieure de cet auteur. Il nous explique notamment que l’humour est ce qui l’aide le plus à tenir.

Stéphane Robinson, Sans adjectif

Cet environnement sommaire, rude quelque peu s’impose comme un lieu de décantation où, sans se couper radicalement des autres ou de la modernité à la manière d’une ascèse ou décroissance absolue (…), il goûte « ce qui est essentiel, nécessaire : les gestes simples, les proches, l’attention à eux, dehors, écrire… ».

Jérémy Liron, Les pas perdus

176 pages
ISBN papier 978-2-37177-520-6
ISBN numérique 978-2-37177-179-6
15€ / 4,99€

 Vous pouvez commander ce livre directement sur notre boutique (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (Amazon, Place des librairesDialogues, etc.) — et bien évidemment chez votre libraire en lui indiquant l’ISBN 978-2-37177-520-6, distribution Hachette Livre.

La Science des lichens

 

Tout au bout, sur la plaque de la résidence étudiante où les étudiants québécois envoyés à Paris sont logés, parce que Descartes aussi y a habité, cette phrase extraite d’une lettre de 1648 : « Me tenant comme je suis, un pied dans un pays et l’autre en un autre… »

C’est ce dérèglement de l’équilibre géographique, qu’inaugure cette unique phrase qui court d’un bout à l’autre du livre et passe comme un souffle, avec des vertiges, des tournoiements, des scènes brèves, l’amour à Paris Plage, le RER B, et tenter de se perdre soi-même dans une Medina du Maroc, n’y pas parvenir.

Il ne s’agit pas d’autobiographie, comme déjà ce fil vertigineux et tendu d’un précédent livre de Mahigan Lepage, en stop à travers le Canada, Vers l’Ouest, en respectait la contrainte.

Ici, le narrateur étudie la botanique, les lichens, en l’occurrence, et en témoigne avec précision. Mais le lichen, c’est la plante originelle, c’est celle aussi qui s’établit dans les plus hautes latitudes – lien avec le paysage natal de Mahigan. À Paris, c’est au Jardin des Plantes qu’il les retrouve, le même lieu où Julio Cortàzar venait contempler ses axolotls.

Revue de presse

La longue phrase de Mahigan Lepage va réussir à décrire un état indescriptible, une saturation, une recherche, un épuisement et une solitude profonde.

Christine Jeanney, Pages à pages

Un texte plaisir qui moutonne en une seule phrase pour nous dire sourire en coin – bricolons vieux concepts – la vacuité du monde.

Luc Jodoin, Bibliobabil

Mahigan Lepage regarde avec singularité ce qu’il traverse (les paysages, le temps, l’autre, les territoires…) mais surtout (…) il porte en lui une langue. Car ici (comme dans tout ce qu’il écrit d’ailleurs), c’est avant tout une voix qu’on entend – celles des grands.

Christophe Grossi, Epagine

88 pages
ISBN papier 978-2-37177-501-5
ISBN numérique 978-2-8145-0405-9
11,50€ / 2,99€

 Vous pouvez commander ce livre directement sur notre boutique (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (AmazonPlace des librairesDialogues, etc.) — et bien évidemment chez votre libraire en lui indiquant l’ISBN 978-2-37177-501-5, distribution Hachette Livre.