[NOUVEAUTÉ NUMÉRIQUE] Les Industries bizarres, de Paul Bory 23/01/2019 – Publié dans : Notre actualité – Mots-clé : ,

Aujourd'hui, nous continuons notre sur notre lancée de nouveautés numériques (après L'Ombilic des Limbes, d'Antonin Artaud) et publions Les Industries bizarres, de Paul Bory, qui présente ainsi son ouvrage :

La vie des grandes agglomérations présente un spectacle qui ne lasse jamais l’intérêt et plonge forcément l’observateur, même le plus ordinaire, dans un étonnement perpétuel.

En voyant ces foules s’agiter, on ne peut s’empêcher de remarquer combien est grand le nombre de ceux qui sont manifestement des déshérités, à qui les apparences ne permettent d’assigner aucune profession, aucun emploi, aucune industrie.

Si l’on en croit les statisticiens, Paris compte à lui seul plus de cent mille êtres de ce genre qui, chaque matin, ne savent ni s’ils mangeront ce jour-là, ni s’ils auront un gîte. Ce sont des existences problématiques, sans cesse aux prises avec l’inconnu dans la lutte pour la vie entendue dans son sens le plus étroit. Et pourtant ces gens, victimes pour la plupart de leurs vices, de leur insouciance ou de leur horreur de toute dépendance, ceux mêmes que la misère a jetés dans les plus bas-fonds de la société, finissent par manger ou à peu près.

Comment font-ils ? C’est leur secret ; c’est surtout le fruit d’une ingéniosité que le besoin aiguise au-delà de ce qu’on peut imaginer.

Il en résulte toute une catégorie d’individus déclassés, qui n’ont pour vivre que le gain obtenu de métiers impossibles, ou répugnants ou inattendus. Observés de près, ils fournissent les éléments d’intéressantes études qui ont tenté plus d’une plume et plus d’un pinceau, car la matière surabonde.

À chaque pas fait dans ce monde d’en bas surgissent de nouveaux tableaux montrant à l’écrivain le plus documenté que le sujet est inépuisable et que, même sur l’album le plus riche, il y a toujours place pour de nouveaux croquis.

Ce sont les nôtres que nous présentons aujourd’hui en racontant les Industries bizarres, sans autre prétention que d’apporter une très modeste contribution à la peinture toujours inachevée de la misère humaine.

Dans cet étrange catalogue des métiers d’un autre temps — pour la plupart… —, découvrez comment le peuple de l’autre siècle rivalisait d’ingéniosité et de débrouille pour subvenir à ses besoins. Du chasseur de vipères au fabricant de confettis, de boutons ou d’asticots, des cabocheurs aux dompteurs de fauves, des sculpteurs de saindoux aux compteurs d'œufs, c’est tout un monde imprévu qui se déploie au gré de ces pages étonnantes. Un livre destiné à tous les amateurs de curiosités.

Voici la table >

Le pourvoyeur de vipères
Les vieux chapeaux
La brocante des rosses
Le bouton de porcelaine
Le cuir et la viande de caïman
Le canari
Les faux cheveux et les faux cils
À propos de chiens
Le lilas blanc
Le distributeur d'imprimés
L'exploitation des fauves
Le fabricant d'asticots
La chanson en plein vent
Les artistes en victuailles
Bagotiers et mégotiers
Le camelotage
Les chasseurs de verdure
Les rivagiers
L'art d'utiliser les restes

Mais beaucoup d'autres métiers et domaines sont abordés au fil de ces pages. Âmes sensibles s'abstenir, il y en a pour tous les goûts ! De l'utilisation du jus de vaisselle à la récupération de l'encre des journaux qu'on jette, tout y passe, tout est récupérable, tout est monnayable. En ces temps de « zéro déchet », peut-être que cela va vous donner quelques bonnes idées !

*

*        *

ISBN 978-2-37177-214-4
1,99€

ACHETER LE LIVRE