[NOUVEAUTÉ] La voix de Paola, de Patrick Froehlich et Paola Hivelin 14/11/2018 – Publié dans : Notre actualité – Mots-clé : , , , ,

La voix de Paola, de Patrick Froehlich et Paola Hivelin est une collaboration à plus d'un titre. Patrick Froehlich a écrit sur les peintures de Paola Hivelin, elles-mêmes peintes en réaction aux opérations sur les cordes vocales effectuée par Patrick Froehlich, chirurgien. Le livre qui en découle, pour la première fois disponible en papier, contribue à alimenter un dialogue qui va au-delà des formes et des représentations et qui interroge autant le geste de la création que celui qui vise à soigner.

Il s'agit donc d'une histoire de médecine mais aussi (et surtout) de rapport au corps. Une appropriation, par l'écriture, du corps dans tout ce qu'il a de volatil : le corps intime de quelqu'un qui s'apprête à s'abandonner à autrui pour qu'on le soigne, le corps comme machinerie complexe qu'il convient de réparer mais aussi le corps intérieur, celui des représentations mentales, celui de l'art, des pigments, de la photographie, de la glaise et des écritures tentant de le cerner. À suivre également le travail de Patrick Froehlich aux Allusifs, qui trace un sillon à part dans le champ (ou le chant) contemporain, et auquel ce livre fait aussi écho.

 

Depuis mon corps écrivant, je me suis adressé à mon corps opérant sur d’autres corps.
Depuis mon corps qui a mal au dos à force d’écrire, je réponds au corps de Paola par un espace irréductible entre le sien et le mien qui est fait de tous ces mots...

Chirurgien, Patrick Froehlich opère Paola des cordes vocales. En retour, elle lui adresse vingt et une peintures la représentant, à partir desquelles il décide d’écrire. Plus encore que la transcription d’un acte médical dans l’écriture, La voix de Paola est le récit pluriel des corps en pointillés : tels qu’on se les représente en nous-mêmes mais aussi tels qu’autrui les perçoit lorsqu’ils deviennent l’objet de nos attentions. Allongé sur la table du bloc opératoire, le corps, segmenté en parties bien précises par des champs, est réduit à une fonction qu’il convient de réparer. Mais qu’en est-il du corps ressenti, perçu comme sien par le patient, et de ceux que l’on voit dans un tableau, une photographie ou une sculpture ? En confrontant son activité de soignant avec le chant de l’écriture, Patrick Froehlich, dans son dialogue permanent avec les toiles de Paola Hivelin, interroge le regard que porte l’art sur les corps et les liens intimes qui se tissent entre médecine et création contemporaine.

© Paola Hivelin

© Paola Hivelin

© Paola Hivelin

Extrait

Je ne peux pas tout gérer en même temps, vos peintures, votre maladie et vos angoisses dans l’attente à venir de plusieurs semaines ou mois.

Je gère facilement ma relation avec les patients et les familles des patients, enfants, parents, je définis moins les limites autour du domaine sensible d’une œuvre, la relation à Paola en peintre, sont abolies dans l’œuvre, le temps de l’échange seulement, vos cordes vocales concentrent toutes ces relations si j’écris sur vos peintures.

En fait…

En fait, la représentation figurée du corps de Paola lève l’ambiguïté des positions de chacun de nous d’emblée. Seule la charge des expériences passées me pousse vers un excès de précaution sur un sujet sensible, potentiellement à risque de débordement de la part de l’un ou de l’autre, je me prémunis pour avoir la liberté d’explorer la voie qu’ouvre cette transposition nouvelle d’un corps malade en peinture, à un médecin qui se concentrait jusque-là sur les seules cordes vocales de son corps, cordes constituées d’un muscle thyro-aryténoïdien recouvert pas une muqueuse de type respiratoire où se loge le papillomavirus, virus qui prolifère pour donner les papillomes qui altèrent vos cordes. Voici vos cordes vocales boursouflées par le virus qui y prolifère, surtout la droite, et que demain, je tenterai de détruire.

 

*

*        *

 

120 pages
ISBN papier 978-2-37177-558-9
ISBN numérique 978-2-8145-0157-4
13€ / 5,99€

 Vous pouvez commander ce livre directement sur notre boutique (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (Place des libraires, etc.) — et bien évidemment chez votre libraire en lui indiquant l’ISBN 978-2-37177-558-9, distribution Hachette Livre.

 

ACHETER LE LIVRE

*