Où va l'argent lors de l'achat d'un livre ? 16/02/2018 – Publié dans : Notre actualité, Réflexion(s) – Mots-clé : ,

Ouvrez bien les yeux. Nous allons dévoiler des secrets souvent bien gardés et essayer de vous permettre d'effectuer des choix importants en connaissance de cause. Prenons un livre de 168 pages vendu 17 € TTC comme livre papier (avec accès inclus à la version numérique) et 4,99 € TTC en livre numérique. Nous vendons ce livre par des canaux très différents :

  • pour le papier : en librairie avec distribution par notre distributeur ou en distribution directe pour les rares librairies qui ne sont pas en compte avec ce distributeur, en vente directe sur notre site ou lors d'événements, ou sur des plateformes comme Amazon et fnac.com,
  • pour le livre numérique sur des plateformes ou en vente directe sur notre site.

Voici maintenant un tableau de répartition pour les coûts et revenus marginaux bruts d'une vente d'un exemplaire papier. Malgré leur apparente précision au centime près, ces chiffres reposent sur diverses approximations, ignorant par exemple que les droits d'auteur sont plus importants au-delà d'un certain seuil de vente, que les coûts d'impression sont légèrement dégressifs en fonction du nombre d'exemplaires d'un même titre imprimés dans une année, ou les coûts (limités dans notre cas) liés aux retours ou au stock :

Mode d'achat
Taxe
Impression Distribution, transport et transactions bancaires
Marge détaillant
Marge brute éditeur
Auteur(s)
Librairie par distributeur 0,89€ 2,65€ 2,01€ 5,64€ 3,86€ 1,94€
Amazon et fnac.com 0,89€ 2,65€ 2,01€ 6,44€ 3,06€ 1,94€
Vente directe sur notre site 0,89€ 2,65€ 1,27€ - 10,25€ 1,94€
Vente directe lors d'événements et salons 0,89€ 2,65€ 1,12€ - 10,40€ 1,94€

Qu'en conclure ? Quel que soit le mode d'achat, les revenus sont les mêmes pour l'auteur. La TVA et le coût d'impression à la demande sont également toujours les mêmes. Ce qui va changer drastiquement c'est la répartition du reste entre le détaillant (librairie ou plateforme), le distributeur et l'éditeur. En particulier, la marge brute de l'éditeur varie d'un facteur 3,5 entre une vente sur Amazon et une vente directe, d'un facteur 2,7 entre une vente en librairie indépendante et une vente directe. Seulement, dans ce dernier cas, un éditeur indépendant ne peut pas choisir l'un ou l'autre. Les librairies sont le lieu de la rencontre des livres et du public. Exprimé en terme de choix du lecteur, ce sera à vous de décider à chaque fois si vous préférez soutenir l'activité éditoriale (sélection, accompagnement de la maturation des livres, mise en forme et en objet, promotion, médiation en propre), le parti littéraire spécifique que nous représentons ou le rôle également essentiel des libraires. Et quel que soit votre choix, nous vous en remercierons. Mais il y a au moins un choix que vous pouvez faire, c'est celui de n'utiliser les plateformes des grands acteurs comme Amazon que lorsque vous ne pouvez pas faire autrement. Pour vous faciliter ce choix, nous assurons que la livraison de nos livres en librairie par notre distributeur ou leur expédition en cas d'achat sur notre site soit très rapide. Et la différence, c'est aussi que ni votre libraire, ni nous ne collecterons [footnote]Bien sûr, notre site enregistre vos commandes et vous en fournit un historique, ces données étant conservées pour des besoins comptables, mais nous ne les analysons pas, ce que vous lisez ou offrez ne regarde que vous.[/footnote] ou vendrons vos données pour la publicité ou l'influence sur vos comportements.

Voyons maintenant ce  qu'il en est pour une vente de livre numérique :

Mode d'achat Taxe Commission et remise Transaction financières Marge brute éditeur Auteur
Plateformes 0,26€ 1,89€ incluse dans commission 1,52€ 1,32€
Vente directe site paiement Paypal 0,26€ - 0,42€ 2,99€ 1,32€
Vente directe site paiement CB 0,26€ - 0,06€ 3,35€ 1,32€

À nouveau la taxe et les droits d'auteur sont indépendants du mode d'achat. La marge brute éditeur double lors d'un achat sur notre site plutôt que sur les plateformes. Cependant, dans l'état actuel du marché et des appareils du livre numérique, la présence sur les plateformes est indispensable. Aujourd'hui, Amazon représente 44% de nos ventes sur ces plateformes, Kobo 21%, Apple 17% et Google Play 5%, les 13% restants se partageant sur une quinzaine de plus petits libraires en ligne et les revenus du PNB étant inexistants [footnote]Prêt numérique en bibliothèque, sachant que notre offre principale aux bibliothèques repose sur des abonnements donnant droit à mettre à disposition les fichiers à leurs usagers.[/footnote]. Les ventes sur notre site se développent rapidement et nous vous encourageons à le choisir. Mais c'est sur un autre point que nous voulons attirer votre attention : si vous pouvez payer par carte bancaire, évitez absolument les paiements Paypal. Dans l'exemple ci-dessus, la commission prélevée est 8 fois plus importante que pour un achat CB. Pour un abonnement à 69,00 € elle est 40 fois plus élevée. Et pour un achat d'un classique à 0,99 €, Paypal prélève 28% du prix !

Les abonnements à notre catalogue numérique, qu'ils soient à destination des particuliers ou des collectivités, nous permettent par ailleurs d'être soutenus dans notre action sur une plus longue période. Vous êtes toujours plus nombreux à nous suivre par ce biais et nous vous en remercions. Dans le cadre des abonnements, nous ne reversons pas de commissions à des tiers puisque nous commercialisons ces offres directement via notre site (des investissements pour le  développement de la plateforme d'accès à distance des titres ont été effectués en 2016 et 2017 à ce sujet). Dans le cadre de ces abonnements, nous reversons 30% des revenus aux auteurs de façon équitable. C'est ça, aussi, l'esprit de la maison. Et c'est grâce à vous qu'il perdure.

Philippe Aigrain et Guillaume Vissac pour l'équipe des Éditions publie.net