La lettre d’info : avril 2016 21/04/2016 – Publié dans : La lettre d'info – Mots-clé : ,

Chers amis,

On pourrait passer son temps à se focaliser sur le négatif.  J’en sais quelque chose. Si ça n’empêche pas d’avancer malgré tout, c’est une contrainte pesante : on avance toujours contre et, à force, ça use.

Publie.net s’est en partie construit dans le négatif, dans l’idée qu’il était possible, sur le web, de proposer une alternative à une grosse part de l’édition traditionnelle qui délaissait alors (et qui délaisse encore) tout un pan de la création contemporaine, à commencer par celle née ou développée sur le web. L’élan qui s’est propagé avec ce site puis, plus tard, cette communauté, n’était pas de tourner le dos au texte mais au contraire de le remettre au centre des attentions. Raison pour laquelle le travail éditorial sur les livres s’est déroulé de façon communautaire, bénévole et volontaire, chacun-e prenant sur son temps d’écriture pour travailler le texte d’un-e autre en collaboration avec elle ou lui. Des livres étranges et magnifiques en sont sortis qui n’auraient pas éclos sans cette volonté partagée de faire les choses ensemble. C’est ça, aussi, l’édition. Et nul besoin d’une structure établie pour le faire, il suffit d’être plusieurs et de vouloir faire un bout de chemin ensemble. Nous, nous sommes de plus en plus plusieurs et ce bout de chemin n’en est plus un : depuis le temps, c’est un voyage.

Ce que nous recherchons avant tout, c’est l’accomplissement d’un texte, la meilleure incarnation possible d’un livre en adéquation avec son support. Ce travail, pour pouvoir fonctionner, nécessite que chaque livre trouve son public, ce qui n’est aisé pour personne. Continuer à éditer et publier les textes qui nous paraissent importants et d’en rétribuer justement les auteurs, voilà notre priorité. Numérique ou pas, le travail au quotidien permettant de transformer un texte en livre est toujours humain, il ne s’agit jamais d’appuyer sur un bouton pour enclencher la conversion automatique d’un format dans un autre. Les phases de réécriture avec l’auteur, les corrections avec les relecteurs, la construction d’un livre numérique ou d’une maquette papier, la promotion des livres auprès du public, des libraires et de la presse, l’organisation de lectures ou de rencontres… tout cela porte un nom bien précis à nos yeux : une collaboration artistique. Et c’est de ça que, lorsque fatigué de nous être trop confrontés au négatif et de nous être usés à son contact, nous nous nourrissons.

 

Rubato
par Jean-Yves Fick &
Bona Mangangu
Découvrir
Une armée d’amants
par Juliana Spahr &
David Buuck
Découvrir
Dixit Paumée
Cut-up collectif en clin d’œil au travail de Brigitte Célérier
RDV le 29/04
Ce mois-ci, nous publions trois livres dont le sujet ou la finalité, précisément, est la collaboration artistique. Ce n’est pas un hasard. C’est l’objet même de notre envie et de notre élan pour publie. Une rencontre. Car le but du jeu dans l’histoire, c’est que ces textes soient lus, quelle que soit leur essence ou leur incarnation. Sur le rayon d’une librairie ou d’une bibliothèque, sur l’écran d’une tablette ou dans la pirate box de Bibliodebout. Ou bien alors, et c’est un rendez-vous que l’on prend ici-même avec vous, au Cent le 9 mai prochainpour assister à l’irruption d’Une armée d’amants sur une scène, le 16 mai à la librairie Charybde pour rencontrer Benoît Vincent à l’occasion de la parution deLocal héros et même, au-delà, début juin au marché de la poésie. Autant de belles perspectives et surtout de prétextes à se retrouver ensemble. D’ici-là, il existe plusieurs façons différentes de nous soutenir : nous lire, partager vos lectures et, bien sûr, vous abonner à notre catalogue. Nous avons besoin de vous tous pour cela.
Pour soutenir notre travail & profiter de nos nouveaux tarifs, abonnez-vous !

Offre réservée aux particuliers, ouvrant accès au téléchargement de l’ensemble du catalogue des éditions publie.net ainsi que des parutions à venir, pour un an.
Vous entrez à l’université, en école d’Art ou établissement supérieur, vous êtes déjà étudiant et avez plus de 15 ans, profitez d’un abonnement à tarif réduit. Petit prix, mais accès identique (offre à valider sur justificatif).
Pour tout abonnement de soutien souscrit, un livre papier est offert (à choisir parmi une sélection personnalisée).
Lectures, partages, rencontres, abonnements : autant de choses qui nous permettent, à coup sûr, ensemble, de tenir le négatif à distance.

Sincèrement,

Guillaume Vissac

& toute l’équipe publie.net

Au moment d’écrire ces lignes, nous avons tous une pensée particulière pour Francis Royo. Il nous a quitté ce mois-ci. Nous étions nombreux ici à le suivre et à le lire régulièrement, soit via son compte Twitter soit sur son site Analogos. Nous continuerons à le lire et à partager, partager, partager son écriture.