Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] Poreuse, de Juliette Mézenc, dans la readlist de Bookalicious

Une chronique à retrouver ici, en belle compagnie ! Parfois, quand on lit et chronique des livres, on se sent dérouté en finissant une lecture. On aime ce livre, cet objet textuel, plutôt. On l’aime et on a envie d’en parler, mais comment ? Comment arriver à assembler des idées et des concepts autour d’un livre d’une essence si particulière ? Juliette Mézenc livre ici un court texte multiformes, multi voix, multi existences où il…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] Poreuse sur La Vie manifeste (par Éric Darsan)

Chronique à retrouver sur La Vie Manifeste, merci ! Poreuse, Juliette Mézenc par Eric Darsan Poreuse, perméable, comme criblée, passée au crible. De l’émotion et de la raison. Des questions qui surgissent et qui font. Que l’on se pose, s’interroge ou non, sur ce qui arrive. Que l’on cherche, trouve ou non, une cohérence. Que l’on troue le réel jusqu’à le rendre transparent, comme si la transparence était synonyme de vérité. Pour se re-trouver finalement…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

[REVUE DE PRESSE] L’écriture comme carte nomade : Juliette Mézenc, Poreuse

Merci beaucoup à Jean-Philippe Cazier pour sa belle lecture de Poreuse, à retrouver ici sur Diacritik. _ Dans Poreuse, de Juliette Mézenc, la géographie ne se sépare pas du psychisme et des corps qui l’habitent – ou plutôt la traversent, y circulent, la hantent. La ville de Sète est évoquée dans le livre, avec son espace particulier, l’omniprésence de la mer, l’horizon aussi large et changeant que le ciel, les nuages, le spectacle grandiose des oiseaux, celui des…

Continuer la lecture
Continuer à lire…

Poreuse l’écriture : Juliette Mézenc par Marie Cosnay

Merci à Marie Cosnay pour cette chronique à retrouver sur son blog. Yacine est lecteur pour fœtus, au Centre. Cette année — il énumère pour Mathilde — il leur a déjà lu L’Idiot de Dostoïevski À l’Est d’Eden de Steinbeck Regain de Giono Et là, il est en train de leur lire Une phrase sur ma mère de Prigent. Il tend le livre à Mathilde. Elle passe sa main dessus, l’ouvre, elle veut bien lui prêter main forte. Yacine Mathilde Guillaume Jacques. Quatre personnages. Le…

Continuer la lecture