[REVUE DE PRESSE] M.E.R.E, une sorte de cyborg poétique, sur En attendant Nadeau

Merci à Santiago Aztoqui pour cette chronique à retrouver sur En attendant Nadeau Un deuil orthonormé par Santiago Artozqui Julien Boutonnier publie M.E.R.E, un livre-objet-papier-fichier-performance-abécédaire, une sorte de cyborg poétique qui fait écho, plutôt que suite, à Ma mère est lamentable, son précédent recueil chez Publie.net. Julien Boutonnier, M.E.R.E. Publie.net, coll. « L’esquif », 496 p., 25 € (version numérique incluse) M.E.R.E s’ouvre sur le même texte liminaire que Ma mère est lamentable, « Rêve de New York », du moins c’est ce que l’on croit…

Continuer la lecture