« Bilingue ». Outil de transmission d’une langue à l’autre, vers l’autre.
Présent depuis les fondements de l’écriture, le bilinguisme est une formidable passerelle, bousculeur de frontières. Aujourd’hui, c’est à notre tour de proposer une nouvelle approche de textes fondateurs de la littérature des XIXe et XXe siècles, mais également de porter des écritures modernes sans en pervertir le message, où le traducteur œuvre en soutien de la parole donnée, maniant la langue, actant l’œuvre.
Traduire n’est pas écrire, diront certains. Il s’agit ici d’honnêteté, de respect du rythme, du sentiment et du raisonnement de l’auteur.
La mordante Jane Austen, la résolument moderne Virginia Woolf, les incontournables Joseph Conrad et Oscar Wilde, le piquant Luigi Pirandello ; autant de grands noms pour des textes essentiels, et parfois, quasi inconnus ou à la traduction datée.
Des écrits qui interrogent, interpellent et qui, avec une étonnante perspicacité, nous prouvent à quel point ces femmes et ces hommes demeurent résolument modernes et engagés.
« Bilingue ». Une vision éclairée sur le travail du traducteur au service du texte.